TV : Bruno Le Maire envoie balader Canal+, pas de chantage

TV : Bruno Le Maire envoie balader Canal+, pas de chantage

Icon Sport

Dans les prochaines heures, la Ligue de Football Professionnel devrait lancer un nouvel appel d’offres dont la durée de consultation sera d’environ une semaine.

Autrement dit, on pourrait savoir dans une dizaine de jours qui seront les futurs diffuseurs des championnats de France de Ligue 1 et de Ligue 2, alors que Téléfoot doit diffuser le foot français jusqu’au 31 janvier au plus tard. Pour l’heure, on ignore qui seront les candidats pour racheter les lots de Mediapro. Amazon est attentif au dossier, tout comme le géant DAZN ou encore Orange, mais les favoris demeurent Canal + et BeInSports. La chaîne cryptée dirigée par Vincent Bolloré joue toutefois une énorme partie de poker menteur depuis plusieurs jours.

Le patron de Vivendi réclame notamment au gouvernement un effet sur la TVA avant de passer à l’acte pour sauver le football français. Un coup de bluff qui risque de faire pschitt au vu de la réponse de Bruno Le Maire à Vincent Bolloré au micro de RTL. « Personne ne me fait chanter... sauf à la rigueur sous ma douche mais là ce n'est pas des patrons qui le font. Il n’y a pas de donnant donnant, je ne rentre jamais dans ce type de négociation » a lancé le Ministre de l’Economie sur l’antenne de la radio, avant de faire savoir que ce dossier épineux des droits télévisuels concernait davantage la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu. « C'est la ministre des Sports qui suit ce dossier. Je n'ai pas encore étudié ce dossier-là. Le foot français travaille avec la ministre des Sports, s'il a des propositions à me faire sur les difficultés de financement ou autre je ne doute pas qu'elle le fera ». Reste maintenant à voir quelle sera la position adoptée par Canal + lors de l’appel d’offre probablement lancé cette semaine par la LFP.