TV : Amazon trop cher, même la LFP est choquée

TV : Amazon trop cher, même la LFP est choquée

Icon Sport

En offrant les anciens lots de Mediapro à Amazon, la Ligue de Football Professionnel a réalisé un joli coup sur le marché des Droits TV. Mais depuis l’annonce du prix de l’abonnement pour « Prime Video Ligue 1 », ça déchante...

Il y a un peu plus d’un mois, la LFP avait surpris tout son monde en permettant à Amazon d’intégrer le marché médiatique du football français. Alors que le duo Canal+ - beIN Sports semblait le plus adéquat pour répondre aux attentes des clubs français, Vincent Labrune décidait effectivement d’offrir 80 % de la Ligue 1 et de la Ligue 2 au géant de l’e-commerce. En l’échange d’un chèque de 250 millions d’euros, Amazon a donc récupéré les anciens lots de Mediapro. Jusqu’en 2024, Prime Video diffusera huit matchs par journée du championnat de France. Une sacrée prise pour Amazon, qui va ainsi profiter de ce nouveau contenu premium pour ramener le plus d’abonnés possible.

Dans l’objectif aussi de rentabiliser son investissement, Amazon va offrir les matchs de L1 à ses abonnés Prime, en y ajoutant un surplus pour un total de 19 €. Une offre confirmée par Alex Green en début de semaine : « C'est 12,99 euros par mois. Et vous devez être membre Amazon Prime pour y accéder, ce qui correspond à 5,99 euros par mois ou 49 euros par an. On pourra s'abonner en un clic. Et plus important encore, ce sera facile à regarder car on pourra le voir sur des centaines d'appareils ».

La LFP voulait un abonnement à 10 euros

Malgré tout, ce nouvel abonnement assez élevé ne plaît pas trop à la LFP. Selon RMC, la Ligue « a été déçue par ce prix même si elle avait été prévenue qu'un supplément serait demandé aux membres Prime ». L’équipe de Vincent Labrune s’attendait plus à un total de 10 euros. Même du côté de beIN Sports, cette annonce passe mal : « Les consommateurs rejetaient Mediapro parce que c'était simplement un nouvel abonnement, maintenant c'est deux sur un nouveau support… ». Autant dire que ce nouvel épisode dans le feuilleton des Droits TV de la L1 va encore une fois provoquer la montée en puissance de l’IPTV...