Mercato : Mediapro n'a pas payé 800 ME pour une L1 en bois !

Mercato : Mediapro n'a pas payé 800 ME pour une L1 en bois !

Photo Icon Sport

A compter de la saison 2020-2021, les droits télévisuels vont exploser en Ligue 1 avec un total de 1,2 milliards d’euros par an.

Futur diffuseur principal du championnat avec 80 % des matchs retransmis, Mediapro va poser près de 800 ME par an sur la table. Une somme colossale, qui fait logiquement du groupe espagnol un diffuseur exigeant. C’est ainsi que dans les colonnes du journal L’Equipe, le patron de Mediapro, Jaume Roures, a fait part de ses inquiétudes dans l’optique du mercato estival en Ligue 1. Selon lui, le danger d’un affaiblissement des équipes est réel en raison de la crise sanitaire et économique, qui va pousser de nombreux clubs à vendre leurs meilleurs joueurs afin de renflouer les caisses.

« Les clubs ont un crédit, c'est bien, cela veut dire qu'ils ne vont pas être étouffés. Mais un crédit, il faut le rembourser. Cela peut toucher les finances des clubs pour les quatre saisons à venir (la durée du contrat de Mediapro avec la LFP). Je crains les transferts de joueurs importants, ce qui nous affectera, c'est évident. Cela aura un effet sur notre business mais aussi sur les fans de foot français. En Italie, en Allemagne, en Angleterre, quelles équipes ont gagné les dix derniers Championnats ? Le problème de la France, ce n'est pas la domination du PSG, mais les transferts. Les clubs vendent leurs joueurs à l'étranger, ce qui est nécessaire pour leur économie, et s'affaiblissent. J'espère que les transferts ne se feront pas, que les clubs et la Ligue seront conscients de la nécessité de maintenir la valeur du Championnat, que notre argent serve à ça » a prévenu Jaume Roures, alors que Mediapro a dévoilé mardi le nom de sa future chaîne: Téléfoot, le fruit d’un pacte avec TF1.