Mediapro : Jaume Roures élu pire businessman de 2020 !

Mediapro : Jaume Roures élu pire businessman de 2020 !

Photo Icon Sport

Quatre mois après sa création, la chaine Téléfoot va disparaître dans les prochaines semaines du paysage audiovisuel français.

Et pour cause, le groupe Mediapro, principal diffuseur de la Ligue 1 et de la Ligue 2 pour la période 2020-2024, est dans l’incapacité d’honorer ses traites auprès de la LFP. Un accord a ainsi été trouvé afin que le groupe sino-espagnol rende ses droits, en échange d’un chèque de 100 ME d’indemnités et de la garantie de ne pas être poursuivi en justice par les instances du football français. Ce fiasco mémorable restera sans aucun doute dans les mémoires de longues années. Et le principal responsable de ce gigantesque raté n’est autre que Jaume Roures, grand patron de Mediapro, aux yeux de Pierre Maes. Au micro de RMC, le spécialiste des droits télévisuels du football a purement et simplement accusé le boss catalan de Mediapro d’incompétence, alors qu’il disposait de deux ans entre 2018 et 2020 pour revendre les droits acquis.

« Sur le fond, je ne suis pas surpris que Mediapro ne soit pas capable de payer. J’avais des gros doutes dès le départ. En revanche, je suis surpris par plusieurs choses moins globales. Je trouve que Jaume Roures a vraiment très mal géré tout ça. Il était en première ligne, mais il n’était pas là pour annoncer aux salariés de Téléfoot que la chaîne allait fermer. J’ai aussi été surpris tout au long de ce dossier par la naïveté de la Ligue et du football français en général. L’acteur Mediapro, sur la scène internationale de ce business, il est connu. C’est une agence qui met le pied à la porte pour acheter les droits et les revendre plus cher. Ils auraient pu réussir leur coup car ils étaient dans une position très favorable dans la mesure où ils avaient deux ans pour vendre les droits. Mais pas de bol, ils sont tombés sur Vincent Bolloré » a lancé le spécialiste, totalement désarmé devant l’incompétence affiché par Jaume Roures dans ce dossier.