La FIFA rajoute un geste barrière : le crachat

La FIFA rajoute un geste barrière : le crachat

Photo Icon Sport

D’un pays à l’autre, les dates de reprise des championnats risquent d’être bien différentes à travers le monde, ce à quoi la FIFA et l’UEFA doivent s’adapter.

Dans les pays où le football va reprendre, il est évident que le calendrier sera infernal afin de terminer la saison. Raison pour laquelle il est sérieusement envisagé d’autoriser cinq remplacements au lieu de trois. Mais à en croire Michel D'Hooghe, patron du comité médical de la Fifa, une autre règle pourrait entrer en vigueur dans les prochaines semaines. Interrogé par le Telegraph en Angleterre, ce médecin et haut-dirigeant du football mondial a indiqué qu’il serait probablement interdit pour les joueurs de cracher sur le terrain en cas de reprise pour des raisons sanitaires évidentes. Les joueurs ayant le mauvais réflexe de cracher pourraient même écoper d’un carton jaune…

« C’est une pratique courante dans le football et ce n’est pas très hygiénique. Donc quand le football recommencera, je pense que nous devrons éviter cela au maximum. La question est de savoir si cela sera possible. Ils peuvent peut-être donner un carton jaune dans ce cas de figure. C’est un bon moyen de propager le virus. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous devons être très prudents avant de recommencer. Je ne suis pas pessimiste mais je suis plutôt sceptique en ce moment » a indiqué le président du comité médical de la FIFA. Un avis partagé à 100 % par le Dr Ian Brierley, virologue à l'Université de Cambridge. « Il y a aussi le risque qu'il devienne aérosolisé, où le spray plus léger du crachat peut flotter dans l'air pendant un certain temps et potentiellement entrer en contact avec des personnes se trouvant à proximité ». Le football d’avant, ce n’est définitivement pas pour demain…