Ita : Pochettino plutôt que Zidane, la Juve a osé

Ita : Pochettino plutôt que Zidane, la Juve a osé

Icon Sport

Le nom de Zinedine Zidane a circulé ces derniers jours mais à priori, l’ex-entraîneur du Real Madrid ne va pas rebondir à la Juventus Turin.

Huitième de Série A et en ballotage très défavorable dans son groupe de Ligue des Champions, la Juventus Turin réalise un début de saison catastrophique sous les ordres de Massimiliano Allegri. Malgré son contrat en or, le technicien italien est plus que jamais fragilisé par les mauvais résultats de son équipe. Conséquence des résultats catastrophiques de la Juventus Turin, les rumeurs s’intensifient autour de sa succession. Ces derniers jours, le nom de Zinedine Zidane a été soufflé du côté de Turin. Mais à en croire les informations de la Gazzetta dello Sport, l’ex-entraîneur du Real Madrid, qui attend toujours que la place se libère en Equipe de France, ne devrait pas être le prochain entraîneur de la Juventus Turin. Sans que l’on sache si la Juve a vraiment approfondi la piste Zidane, le journal aux pages roses dévoile que l’on se dirige davantage vers un duel entre Antonio Conte et Mauricio Pochettino.

Allegri fragilisé, Pochettino ciblé par la Juventus 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par zidane (@zidane)

Le premier cité n’est pas libre de tout contrat puisqu’il est actuellement à la tête de Tottenham, leader de son groupe de Ligue des Champions et troisième de Premier League. Antonio Conte, qui a déjà occupé le banc de la Juventus Turin par le passé, ne serait pas opposé à un retour en Italie même si pour l’heure, son expérience à Tottenham se déroule bien et qu’il n’est pas pressé de quitter Londres à court terme. De son côté, Mauricio Pochettino est libre comme l’air depuis son départ du Paris Saint-Germain cet été. Le technicien argentin a été approché par l’OGC Nice il y a quelques semaines. Mais l’ancien coach du PSG a refusé les avances du Gym, précisément car il souhaite relever un challenge plus prestigieux. C’est assurément le cas de la Juventus Turin, même si pour l’heure, le doute est encore total chez les dirigeants turinois. Leur décision est d’autant plus difficile à prendre que le licenciement de Massimiliano Allegri coûterait plus de 20 millions d’euros au club turinois…