Ita : La justice cherche un document accablant sur Cristiano Ronaldo

Ita : La justice cherche un document accablant sur Cristiano Ronaldo

Suite aux perquisitions déjà menées la semaine dernière, la justice italienne a demandé de nouvelles recherches dans les locaux de la Juventus Turin. Parmi les dossiers susceptibles de comporter des irrégularités, le transfert de Cristiano Ronaldo à Manchester United cet été.

La Juventus Turin est plus que jamais dans le viseur de la justice en Italie. Et pour cause, les autorités locales enquêtent sur d’éventuelles fraudes dans plusieurs opérations. La Vieille Dame, cotée en bourse, est en effet accusée d’avoir volontairement surévalué des montants de transferts, et donc des plus-values, notamment afin de tromper ses investisseurs. Parmi les mouvements étudiés, l’échange avec le FC Barcelone concernant les milieux Arthur et Miralem Pjanic attire l’attention. Tout comme celui avec Manchester City impliquant les latéraux Danilo et João Cancelo. Mais ce n’est pas tout.

Un mystérieux document sur Ronaldo

La Juventus Turin est soupçonnée pour de nouvelles fraudes pendant le dernier mercato estival, plus précisément sur les transferts de Cristian Romero à l’Atalanta Bergame et de Cristiano Ronaldo à Manchester United. Rappelons que l’attaquant portugais avait officiellement été vendu aux Red Devils contre 15 millions d’euros hors bonus. Apparemment, l’opération pourrait comporter des irrégularités. D’où les perquisitions menées la semaine dernière et les nouvelles recherches ordonnées dans les bureaux de la Juve à Turin.

Une affaire à suivre avec attention dans la mesure où les enquêteurs, selon La Gazzetta dello Sport, auraient entendu des dirigeants bianconeri parler d’un « document qui n’aurait pas dû exister » concernant le transfert de Cristiano Ronaldo. A noter que l’enquête peut aussi avoir des conséquences sur le plan sportif pour la Juventus Turin. Le pensionnaire de Serie A étant accusé d’avoir surévalué des montants de transfert, l’UEFA et son fair-play financier vont donc s’intéresser à cette affaire. En revanche, les joueurs concernés par les transferts étudiés, dont Cristiano Ronaldo, n’ont absolument rien à craindre.