Ita : « CRSEX », la Une qui ridiculise Cristiano Ronaldo

Ita : « CRSEX », la Une qui ridiculise Cristiano Ronaldo

Photo DR

Le Corriere dello Sport a décidé de consacrer sa Une à l'énorme affaire qui touche Cristiano Ronaldo, accusé de viol par une femme aux Etats-Unis. Et le quotidien sportif italien a barré sa couverture d'un « CRSEX » qu'il n'y a clairement pas besoin de traduire. En Italie, si au départ tout le monde a pris les révélations du Spiegel à la légère, l'annonce de la réouverture d'une enquête à Las Vegas a subitement réveillé les médias, car cela a eu en plus des effets directs sur la Juventus. Malgré le soutien ferme rapidement apporté à sa star portugaise, le club de Turin a vu son action dégringoler de plus de 10% à la bourse. Et du côté de CR7, là aussi on a décidé de réagir après un premier communiqué la semaine passée, où la star du football se contentait de menacer les médias qui parleraient de cette histoire.

Pour se défendre aux Etats-Unis, Cristiano Ronaldo a décidé d'embaucher David Chesnoff, célèbre avocat de nombreuses stars, dont des anciens sportifs comme Mike Tyson et Andre Agassi, mais également des vedettes du show-biz telle que Leonardo Di Caprio. Il se dit que l'avocat de CR7 a également fait partie de l'équipe de défense d'Harvey Weinstein, célèbre producteur accusé de différents comportement délictueux. Bref, le joueur de la Juventus a compris qu'il fallait rapidement se remuer face à cette grave accusation, car cette fois la signature d'un chèque ne suffira pas à éloigner les gros nuages qui s'accumulent.