Ita : Cristiano Ronaldo est parti, l’Italie ne pleure pas

Ita : Cristiano Ronaldo est parti, l’Italie ne pleure pas

Avec le départ de Cristiano Ronaldo pour Manchester United, le championnat italien perd l’une de ses têtes d’affiche. Mais pour l’entraîneur de Naples Luciano Spalletti, la Serie A possède d’autres atouts pour s’en remettre.

Contrairement aux départs de Sergio Ramos et de Lionel Messi en Espagne, celui de Cristiano Ronaldo n’est pas considéré comme un drame en Italie. Même à la Juventus Turin, qui perd son meilleur buteur en toute fin de mercato, le coach Massimiliano Allegri n’a pas semblé abattu au moment d’annoncer les intentions de l’attaquant. « Si je suis déçu ? Non, pas du tout, a répondu le technicien. Il a fait un choix. Ce sont des choses qui arrivent dans la vie. Sivori, Del Piero, Zidane et d'autres ont quitté la Juve. La Juve reste, ce qui est le plus important. » Un discours similaire à celui de Luciano Spalletti, persuadé que la Serie A ne s’effondrera pas grâce aux autres talents qui la composent.

« D’autres champions et d’autres qualités »

« On verra toujours les qualités du championnat, on continue à jouer au football, a rassuré l’entraîneur de Naples en conférence de presse. C'est clair qu'avant on l'avait comme voisin, on aurait pu en apprendre plus. En ce qui me concerne, c'est un champion dont il y a beaucoup à apprendre. C'est quelqu'un de professionnel, il a une grande préparation, il est sûr des objectifs qu'il veut atteindre et il réussit à transmettre cette mentalité aux autres. Mais l'équilibre ne change pas, il y a d'autres champions et d'autre qualités que celles de Ronaldo dans notre championnat. A mon avis, il est peu probable que la Juventus se batte à nouveau pour la quatrième place comme c'est arrivé la saison dernière. » Même sans le Portugais parti à Manchester United, la Juve a en effet les moyens de récupérer son trône.