Banderole ASSE-PSG : Les Magic Fans en remettent une couche

Banderole ASSE-PSG : Les Magic Fans en remettent une couche

Photo Icon Sport

L’affaire est loin d’être finie en ce qui concerne le déploiement des banderoles avant le match de championnat face au PSG le mois dernier. Le club de la capitale avait rappelé dernièrement son mécontentement devant la faible diligence des instances à évoquer ce déploiement, la LFP n’ayant pas ouvert une instruction, tandis que l’ASSE trainait des pieds pour son enquête interne. En marge du match de dimanche face à Monaco, les Magic Fans, le principal groupe de supporters de l’ASSE, ont rappelé dans leur feuille d’info « La Voix de la Nord » qu’ils assumaient totalement l’ensemble des banderoles dont le « Pray For Paris » et le rapprochement entre le Qatar et le terrorisme.

« La direction du PSG, choquée, exige des sanctions contre l'ASSE et les Magic Fans : l'écho des banderoles est allé jusqu'aux oreilles de l'émir du Qatar ! En revanche, le soutien des supporters Stéphanois est massif, et c'est bien le plus important. Seriez-vous plus intelligent que les gratte-papier qui officient dans les torches culs de la presse nationale ? C'est visiblement le cas, car contrairement à eux, vous avez compris que la banderole : "Le Parc est devenu un cimetière, vous n'emporterez pas votre argent au Paradis, Pray For Paris." n'a rien à voir avec les attentats et et n'accuse pas subtilement le Qatar d'en être responsable. Si le champ lexical de la mort est employé c'est pour amplifier notre dénonciation de la disparition de l'âme populaire du PSG et de la passion au Parc.

Quant à la banderole : "Argent sale accepté, Libertés bafouées, Classes populaires écartées. Bienvenue au PSG", on nous a accusé de diffamation : dans notre esprit, l'argent accepté par le PSG est sale car venant d'un pays régulièrement accusé de financer le terrorisme et d'avoir des pratiques esclavagistes. Si les amateurs de ce nouveau PSG ont trouvé ces banderoles inacceptables, c'est justement parce qu'ils refusent d'accepter les réalités du club, à savoir une histoire effacée, un stade morne, des financiers pour qui les droits de l'homme sont des mots à prononcer dans leurs discours à l'ONU et une pression politique en faveur des politiques répressives et des restrictions de libertés.

Eux voient le beau jeu et les stars, nous, nous voyons la mort de notre football et de notre passion. Si nous pouvions revenir en arrière, nous ferions exactement les mêmes banderoles car elles expriment le fond de notre pensée, et espérons le celle de la majorité des amoureux du ballon rond qui refusent de devenir de simples consommateurs », ont fait savoir les Magic Fans, dans des propos rapporté par le site envertetcontretous.fr. Une banderole ou un long discours, le message semble en tout cas être passé, et ne pas avoir plu du tout au PSG.