ASSE : Nolan Roux viré comme un malpropre, il n’a pas aimé

ASSE : Nolan Roux viré comme un malpropre, il n’a pas aimé

Photo Icon Sport

Parti de Saint-Etienne pour rejoindre Metz cet été, Nolan Roux a retrouvé le principal, du temps de jeu. L’attaquant passé notamment par Lille est bien loin des matchs européens, lui qui a déjà disputé la C1 et la C3, mais ce sacrifice en vaut la peine puisqu’il n’a plus envie de vivre ce qu’il a subi à son départ des Verts. Mis de côté par Christophe Galtier, Nolan Roux n’a clairement pas aimé la manière de faire des dirigeants stéphanois, comme il l’explique dans un entretien à L’Equipe.

« Metz, c'est un choix qui vient après ma fin de saison à Saint-Étienne, où j'ai passé deux mois sans jouer (en L 1). J'ai mal vécu cette situation, il fallait que je rebondisse. C'est marquant quand on demande à un joueur de vider son vestiaire à deux mois de la fin de saison (en avril, avec Bryan Dabo et Oussama Tannane, il avait été écarté du groupe pro). Cela ne m'était jamais arrivé. Mentalement, on en prend un coup. On avait encore envie d'aider, mais c'est difficile d'être motivé pour aller en CFA 2. Je me souviens d'un match à Cournon (le 8 avril) qui a été interrompu car les gens balançaient des bouteilles de champagne vides sur le terrain, ç'a failli finir en bagarre, les mecs sont descendus des tribunes(rires)... J'avais besoin de retrouver le plaisir d'être sur un terrain et de ressentir qu'on avait besoin de moi », a livré celui qui a débuté les cinq matchs de championnat avec Metz cette saison, même si les Grenats sont en grande difficulté en Ligue 1 avant le déplacement de dimanche à Angers.