ASSE : Claude Puel éjecté, Mathieu Debuchy rêve de choix forts

ASSE : Claude Puel éjecté, Mathieu Debuchy rêve de choix forts

Icon Sport

Claude Puel joue sa place contre l’Olympique Lyonnais à l’occasion du derby à Geoffroy Guichard dimanche. Mathieu Debuchy estime ce licenciement presque inévitable pour repartir sur une nouvelle dynamique.

L’AS Saint-Etienne se fait peur. Avec trois nuls puis cinq défaites consécutives, les Verts occupent la dernière place du classement de Ligue 1. Ce début de saison catastrophique aura forcément des conséquences. Et comme très souvent, l’entraîneur fait office de fusible. Claude Puel est plus que jamais sur la sellette, deux ans après son arrivée sur le banc de l’ASSE. Symbole de la pression qui pèse sur ses épaules avant le prochain match : Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ont déjà désigné un favori pour le remplacer et assurer l’intérim en attendant un éventuel rachat du club. Claude Puel est contraint à un petit exploit contre l’OL dimanche à l’occasion du derby. En cas de nouvelle défaite, son licenciement ne fait peu de doutes. Selon Mathieu Debuchy, son ancien soldat sur le côté droit de la défense l’ASSE serait obligée d’utiliser cette alternative pour relancer l’équipe.

« Il faut faire des choix pour que la tendance s’inverse »

« Je pense que le club ne peut pas rester dans cette situation éternellement. Je pense qu'il faut faire des choix pour que la tendance s'inverse, après je ne suis pas à la place des présidents. Je connais le coach depuis longtemps, je sais qu'il donne le maximum pour faire en sorte que ça s'améliore, et j'espère que tout le monde va faire de même pour que ça se passe mieux dans les semaines à venir », a déclaré l’ancien capitaine des Verts pour France Bleu Saint-Etienne Loire. Mathieu Debuchy, aujourd’hui à Valenciennes, ne défend pas vraiment son ancien coach qui n’a pas souhaité le conserver l’été dernier. Au contraire. Un soutien de moins pour Claude Puel qui voudra prouver à tout le monde qu'il est toujours dans le coup. Le derby s'annonce chaud.