SFRC : Camavinga perd son football, le Real l’aime encore plus

SFRC : Camavinga perd son football, le Real l’aime encore plus

Photo Icon Sport

Moins performant depuis son premier rassemblement avec l’équipe de France en octobre dernier, le milieu du Stade Rennais Eduardo Camavinga traverse une période difficile. Mais sa méforme n’a pas l’air d’inquiéter le Real Madrid, au contraire.

Compte tenu de son âge, les observateurs sont forcément cléments dans leurs commentaires. Mais cela n’aura échappé à personne, Eduardo Camavinga est tout simplement méconnaissable depuis quelques semaines. Plus précisément depuis son premier rassemblement avec l’équipe de France avec qui il a pourtant brillé. Le Stade Rennais a en effet récupéré un milieu qui multiplie les pertes de balle et qui ne fait plus autant la différence balle au pied.

On peut penser que le phénomène de 18 ans vit mal sa médiatisation, lui dont l’avenir fait énormément parler ces derniers mois. Et cela ne s’est pas arrangé lorsque l’international tricolore a récemment changé d’agent pour confier ses intérêts à la société de Jonathan Barnett, connu pour être le représentant de Gareth Bale, et qui a donc l’habitude de discuter avec le Real Madrid, le principal prétendant du Rennais.

Le prix de Camavinga chute

Mais que pense la Maison Blanche de la méforme de sa cible ? Selon le quotidien As, les Merengue se frottent les mains ! Alors que Rennes estimait son prodige à 80 millions d’euros cet été, il se murmure que 50 millions d’euros suffiraient désormais pour conclure son transfert. De plus, Camavinga exclurait l’idée de prolonger son contrat et arrivera à un an de la fin de son bail l’été prochain, soit le moment idéal pour mettre la pression sur ses dirigeants. De bonnes nouvelles pour le Real…