Rennes : C’est la crise, les Pinault annoncent la couleur à Stéphan

Rennes : C’est la crise, les Pinault annoncent la couleur à Stéphan

Battu à domicile par l’OGC Nice (1-2) vendredi, le Stade Rennais continue de s’enfoncer en Ligue 1. Mais pour le moment, l’entraîneur Julien Stéphan garde la confiance des dirigeants.

Trois défaites de rang et six matchs consécutifs sans victoire en Ligue 1, le tout avant d’affronter Lyon et Marseille… La situation devient grave pour le Stade Rennais. Après le revers contre Nice vendredi, le président Nicolas Holveck n’a pas hésité à parler de « crise ». Et comme souvent dans ce contexte, les regards se tournent vers l’entraîneur. En effet, Julien Stéphan n’est pas épargné par les critiques. Mais en interne, ses supérieurs continuent de le soutenir.

« Le projet, on le mène à trois avec Julien et Florian (Maurice, le directeur sportif), a rassuré Nicolas Holveck. Il n’y a pas une feuille de papier à cigarette entre nous. On n’arrive pas à avancer dans le bon sens. Si le changement d’entraîneur était une recette miracle ça se saurait, ce n’est pas ma méthode. Je n’ai pas vu, non plus, les joueurs abandonner leur coach. » Mais qu’en pensent François Pinault et son fils à la tête du club ?

Les Pinault croient toujours en Stéphan

« Il le vit très mal, a reconnu le président. Nos deux actionnaires sont de fervents supporters, ils nous font preuve d’un soutien très fort. Le football n’est pas mathématique, on ne gère que de l’humain, on peut compter sur leur soutien. Mais on doit leur ramener des résultats. Les derniers messages que j’ai avec eux sont sans équivoque. » Reste à savoir si leur discours sera le même en cas de contre-performances contre les deux Olympiques.