PSG : Tebas va rager, l’UEFA n’a plus rien contre Paris

PSG : Tebas va rager, l’UEFA n’a plus rien contre Paris

Photo Icon Sport

Après la double sanction infligée à Manchester City, Javier Tebas a de nouveau pointé le Paris Saint-Germain du doigt. Mais l’Espagnol risque d’être déçu.

Manchester City a pris une énorme claque vendredi. Pour non-respect des règles du fair-play financier, le champion d’Angleterre a été exclu de toutes compétitions européennes pour les deux prochaines saisons, en plus d’une amende fixée à 30 millions d’euros. Ravi, Javier Tebas réclame désormais une sanction contre le Paris Saint-Germain, déjà puni par le passé puis blanchi par le TAS. Mais d’après l’économiste du sport Pierre Rondeau, les deux dossiers sont différents.

« On soupçonnait que des entreprises qataries avaient signé des contrats avec le PSG d'une valeur plus importante que celle du marché. Manchester City, c'est différent, a comparé le spécialiste contacté par RMC. Ce serait directement le président qui aurait donné de l'argent à une société-écran émiratie, laquelle aurait versé indirectement l'argent au club. Ce qui est totalement interdit. » De plus, le club de la capitale respecte désormais le règlement.

Paris ne risque rien

« Le PSG a été capable et a montré ces derniers mois une formidable puissance économique, a souligné Pierre Rondeau. Le rapport Deloitte a montré que le club (...) est capable d'être auto-suffisant vis-à-vis de la puissance qatarie. On sait aussi que la Ligue 1 va voir ses droits TV augmenter, tout comme la Ligue des Champions, donc le PSG aura toutes les armes en main pour prouver qu'il n'a rien à craindre. » Malheureusement pour le patron de la Liga, sa cible favorite peut dormir tranquille.