PSG : Sergio Ramos met le paquet, les réponses sont terribles

PSG : Sergio Ramos met le paquet, les réponses sont terribles

La reprise arrive et Sergio Ramos affiche une forme spectaculaire. Les supporters du PSG ne tombent pas dans le panneau une deuxième fois. 

Au coeur de révélations sur son désir de faire pression sur les instances afin d’obtenir le Ballon d’Or en 2020, Sergio Ramos est désormais bien loin de telles préoccupations. Le défenseur a signé au Paris SG il y a un an et n’a disputé qu’une poignée de matchs depuis. Le rendement sportif est aussi insuffisant qu’il n’est coûteux sur le plan financier. Si son départ forcé a été évoqué, surtout dans le cas où le PSG frapperait fort en défense centrale au mercato, le joueur se prépare à reprendre la saison. A quelques jours du retour à l’entrainement, Sergio Ramos redouble d’effort et le fait savoir. Entrainement personnalisé avec Dani Ceballos sur un terrain, puis multiplications de séances d’entrainement torse nu sous un soleil de plomb et avec des machines tortionnaires, la mise en scène sur les réseaux sociaux est impeccable.

Sergio Ramis affuté comme jamais ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Sergio Ramos (@sergioramos)

De quoi susciter l’admiration de ses suiveurs espagnols, mais c’est beaucoup moins le cas pour les supporters du PSG. Il faut dire que Sergio Ramos a déjà fait le coup. Avant de signer au PSG, l’Espagnol avait multiplié les vidéos sur la plage pour montrer qu’il avait toujours les appuis, la puissance et la force de ses meilleures années. Sa visite médicale avait soit-disant « impressionné » le staff médical parisien, avant que cela ne débouche sur quasiment six mois sans jouer. Alors, ses vidéos sont beaucoup moins impressionnantes avec le recul, et les fans parisiens n’ont pas hésité à lui faire savoir sur ses réseaux. « Il recommence », « tout ça pour faire six matchs dans la saison », « t’es pas encore blessé », « super entrainement pour 2-3 matchs dans la saison ». Le statut de légende de Sergio Ramos ne lui permet donc pas d’éviter les balles des supporters du Paris SG, très déçus par les 12 premiers mois de l’Espagne chez le champion de France.