PSG : Pochettino salement agressé par derrière

PSG : Pochettino salement agressé par derrière

Icon Sport

L'absence de Mauricio Pochettino dans la liste des entraîneurs de l'année a fait le buzz. Et certains techniciens sont sans pitié avec leur homologue du Paris Saint-Germain.

En communiquant la liste des entraîneurs pouvant gagner le titre de coach de l’année, l’UNFP se doutait bien que c’est surtout le fait que Mauricio Pochettino ne soit pas en lice qui allait faire du buzz. Car pour sa première saison complète sur le banc du PSG, l’ancien manager de Tottenham a tout de mené mené le club de la capitale au titre de Champion de France, le 10e de son histoire. Interrogé sur cette absence qui le vise personnellement, Pochettino a tapé en touche avant le match contre Troyes au Parc des Princes, rappelant quand même qu’il avait été en concurrence avec Pep Guardiola et Jürgen Klopp pour le titre de meilleur coach du monde lorsqu’il était sur le banc des Spurs et qu’il fallait toujours tout relativiser. Plusieurs entraîneurs, dont Peter Bosz, ont estimé que cette absence était étonnante, car gagner un titre n’est jamais simple, même si forcément l’échec en Ligue des champions face à Madrid et celui en Coupe de France contre Nice ont tout gâché. Cependant, quelques langues se sont aussi déliées à une condition.

Pochettino pilote une Porsche dans une course de 2 CV

Dans Le Parisien, sous couvert d’anonymat, un entraîneur de Ligue 1 a frappé très fort sur Mauricio Pochettino. « Dire que son coaching n’a fait rêver personne, c’est la vérité, mais si tu le dis ouvertement, tu passes pour un clown. La vérité ? Donnez cet effectif-là aux 19 autres entraîneurs de Ligue 1 et ils seront tous champions de France. Moi aussi, si on me file une Porsche pour rouler avec des deux-chevaux, je gagne la course ! », a confié un technicien concurrent de celui du Paris Saint-Germain, qui il est vrai peut compter sur Kylian Mbappé, Neymar et Lionel Messi pour briller dans notre Championnat. Même s'il est dommage que cette critique se fasse de manière anonyme, nombreux sont ceux qui pensent la même chose, y compris chez les supporters parisiens, lesquels le disent haut et fort sur les réseaux sociaux.