PSG : Pas de miracle, Lionel Messi oblige Leonardo à vendre

PSG : Pas de miracle, Lionel Messi oblige Leonardo à vendre

Icon Sport

Hyperactif sur le marché des transferts, le PSG profite de l’assouplissement du fair-play financier. Cela étant, Leonardo devra boucler certaines ventes d’ici la fin du mercato le 31 août.

Lors de la conférence de presse de présentation de Lionel Messi mercredi matin, Nasser Al-Khelaïfi a assuré que le PSG respectait parfaitement le fair-play financier. Le club de la capitale, hyperactif depuis le début du mercato avec les signatures de Donnarumma, Sergio Ramos, Hakimi, Wijnaldum et donc Messi, va cependant devoir vendre pour garder une certaine cohérence sportive et financière. Une tendance confirmée par Don Balon, qui affirme ce jeudi que le Paris Saint-Germain cherche des portes de sortie à plusieurs indésirables. A la surprise générale, le média espagnol lance en plus des noms régulièrement évoqués celui d’un certain Keylor Navas

Un départ de Keylor Navas envisagé ?

Avec le recrutement de Gianluigi Donnarumma en provenance de l’AC Milan cet été, le Paris Saint-Germain ne jugerait plus utile de compter Keylor Navas dans ses rangs. Il faut dire que l’ancien gardien de but du Real Madrid jouit d’un salaire colossal au PSG. Selon les dernières estimations, le Costaricien perçoit 550.000 euros par mois, ce qui n’est pas négligeable pour un potentiel remplaçant. D’autres joueurs, et c’est moins surprenant, sont activement poussés vers la sortie par le Paris Saint-Germain au mercato. En défense, Colin Dagba, Abdou Diallo et Thilo Kehrer ont été prévenus qu’ils ne seront pas retenus en cas de proposition. Au milieu de terrain, Leonardo aimerait se séparer de Rafinha et d’Ander Herrera. Leurs départs pourraient notamment faire de la place à Eduardo Camavinga, que le PSG surveille toujours du coin de l’œil en raison de sa situation contractuelle. Des surprises sont encore possibles dans le sens des arrivées comme dans celui des départs mais quoi qu’il arrive, Paris devra enregistrer quelques ventes d’ici la fin du mercato.