PSG : Paredes, première sale surprise pour Campos

PSG : Paredes, première sale surprise pour Campos

Icon Sport

On ne parle que de renforts au PSG, pourtant le champion de France doit aussi faire du vide dans son vestiaire. Et l'un des joueurs poussés vers la sortie, Leandro Paredes, a sorti un atout que tout le monde ignorait.

Du côté des habitués du Parc des Princes, on se félicite de la manière avec laquelle le Paris Saint-Germain entame ce mercato, le départ de Leonardo ayant sonné le glas des signatures de grands noms, ou d’opportunités de marché. Luis Campos est plutôt du genre pragmatique, même si le dirigeant portugais dispose du carnet de chèques de l’émir du Qatar pour recruter des joueurs, ce qui est un énorme atout. Mais si les signatures possible de Renato Sanches et Vitinha témoignent de ce changement de stratégie au PSG, il reste quand même à réussir ce que Leonardo ratait chaque année, à savoir vendre des joueurs. Pour cela, Nasser Al-Khelaifi compte sur Antero Henrique, ce dernier ayant l’art et la manière de faire partir des joueurs. Cet été, le Paris Saint-Germain a dressé une liste des « indésirables » et parmi les joueurs que le PSG souhaite voir partir, il y a Leandro Paredes, recruté au mercato d’hiver 2019 en Russie pour la coquette somme de 47 millions d’euros. Cependant, la situation contractuelle de l’Argentin a subitement changé.

Leandro Paredes a une surprise pour Campos au PSG

Officiellement, le milieu de terrain de 27 ans avait signé jusqu’en juin 2023, et il entamait donc sa dernière année de contrat avec le Paris Saint-Germain. Cependant, selon L’Equipe, il y avait une petite ligne dans le contrat de Leandro Paredes qui prévoyait qu’une option pour une année supplémentaire se déclenchait de manière automatique, sauf si le joueur la dénonçait. Et cela n’a pas été le cas, ce qui veut dire que l’ancien joueur du Zénith Saint-Pétersbourg est désormais sous contrat avec le PSG jusqu’en juin 2024. Pas de quoi inciter le compatriote de Lionel Messi à partir durant cet été même si des clubs sont intéressés. Le quotidien sportif parle de Manchester United, l’Inter, la Juventus ou même Monaco, mais le milieu de terrain a lui récemment confié qu’il n’avait pas l’intention de bouger la saison prochaine, préférant rester à Paris où il a un salaire de 750.000 euros par mois. De quoi forcément justifier son souhait de rester dans la capitale, même si la concurrence va être terrible dans son secteur de jeu, alors que Paredes doit s’assurer une place en équipe d’Argentine pour le Mondial au Qatar.