PSG : Neymar s’exile, Paris a raison de paniquer

PSG : Neymar s’exile, Paris a raison de paniquer

Photo Icon Sport

Malgré les réticences du Paris Saint-Germain à ce sujet, Neymar a quitté la France en début de semaine pour prendre la direction du Brésil.

Pour le n°10 du PSG, il était n’était visiblement pas concevable de rester en France pendant le confinement, rendu impératif pour enrayer la pandémie de coronavirus. Après une période de flou concernant sa destination, il a été indiqué par les médias brésiliens que Neymar s’est rendu dans sa luxueuse résidence surveillée de Mangaratiba, ville au bord de la mer de l’état de Rio de Janeiro. Dans les faits, cela pose peu de problèmes au Paris SG, à condition que Neymar suive attentivement le programme de maintien en forme envoyé par le staff médical de Thomas Tuchel. En revanche, le PSG a une crainte concernant le rapatriement de Neymar, le Brésil pouvant très bien se retrouver au cœur de l’épidémie dans 15 ou 30 jours, lorsque la tempête sera passée en France.

Pour Matthieu Barandas, spécialiste en droit du sport, interrogé par L’Equipe, les craintes du Paris Saint-Germain sont légitimes. « Aujourd’hui, l’incertitude existe autant pour un joueur qui part au Brésil que pour un joueur qui part dans un autre pays de l’espace Schengen. Tout simplement parce que la grille d’analyse de l’ancien monde, celui d’une liberté de circulation des personnes, n’a plus cours à l’heure actuelle. Les frontières sont fermées et ne se rouvriront qu’en fonction de l’évolution de la pandémie dans chaque pays. Donc ce sera vraiment du cas par cas. Une possible dérogation accordée aux footballeurs ? Dans ces temps où tant de sacrifices sont demandés aux populations, il peut être particulièrement malvenu de faire ce type de dérogation, et leur activité pourra difficilement être perçue comme essentielle » a expliqué le spécialiste, pour qui le Paris Saint-Germain pourrait bien rencontrer des difficultés pour rapatrier Neymar au moment venu…