PSG : Messi pour faire rager le Qatar, c'est la guerre du Golfe

PSG : Messi pour faire rager le Qatar, c'est la guerre du Golfe

Photo Icon Sport

Le transfert désormais difficile à éviter de Lionel Messi sera forcément une affaire de très gros sous.

Les clubs à pouvoir se payer l’Argentin se comptent sur les doigts de la main, surtout si le Barça venait à s’opposer à ce départ, et donc demander une énorme indemnité de transfert. L’opération semble en tout cas jouable pour le PSG, qui a déjà frappé fort par le passé en s’offrant Neymar et Mbappé la même année pour 400 ME, mais aussi pour Manchester City. Même si le club anglais se trouve dans le viseur du fair-play financier de l’UEFA, il a réussi à passer entre les gouttes cet été, et possède également l’appui d’un état, avec les Emirates Arabes Unis derrière lui. Une rivalité avec le Qatar qui se retrouve souvent sur le plan sportif, surtout que le PSG a frappé fort cette année en se retrouvant en finale de la Ligue des Champions, tandis que City a encore déçu avec son élimination par Lyon en quart de finale.

Résultat, le recrutement de Lionel Messi est jugé comme vital du côté d’Abu Dhabi, et selon L’Equipe, les dirigeants émiratis sont prêts à toutes les folies pour se payer le sextuple Ballon d’Or. Le quotidien sportif assure même que la peur de voir le PSG, et donc le Qatar à leurs yeux, se rapprocher du titre européen, va provoquer ce pont d’or avec un contrat à 100 ME pour Messi, une prime à la signature qui pourrait dépasser les 250 ME s’il arrivait libre, ou un accord financier à trouver pour convaincre le FC Barcelone de lâcher du lest. Un recrutement à quitte ou double tant cette signature mettrait en péril les finances du club anglais, pas au niveau ressources, mais sur le plan de l’équilibre budgétaire. Il faut croire que la finale de C1 du PSG a littéralement fait trembler ses voisins du Golfe, et par ricochets leur club européen.