PSG : Messi n’avance plus, Rami va l’arrêter

PSG : Messi n’avance plus, Rami va l’arrêter

Passé par le FC Valence et le FC Séville, Adil Rami connaît bien Lionel Messi. L’ancien joueur du FC Barcelone lui a fait quelques misères pendant leurs confrontations en Espagne. Mais depuis, l’attaquant du Paris Saint-Germain a pris de l’âge et le Troyen s’estime capable de l’arrêter.

Il faudra encore patienter avant de revoir Adil Rami sur les terrains de Ligue 1. Nouvelle recrue de Troyes, le défenseur central de 35 ans doit parfaire sa condition physique pour intégrer le groupe de Laurent Batlles et rivaliser avec les attaquants du championnat. La tâche s’annonce difficile pour l’ancien joueur du FC Valence et du FC Séville, qui croisera peut-être la route d’un certain Lionel Messi qu'il n’a jamais battu en 12 confrontations.

Comment Messi martyrisait Rami

« Certes, je n’ai jamais gagné, mais il y a eu des matchs nuls (3), et j’ai récupéré 4 ou 5 maillots de lui, s’est amusé Adil Rami dans un entretien accordé au site de la LFP. Le pire, c’est qu’avec Séville on a gagné une fois 2-1 à la maison face à son Barça (le 3 octobre 2015) et j’étais blessé. (Il réfléchit) Oh là là, 12 matchs quand même… Il était trop fort. » En effet, le Français se souvient encore des mouvements de Lionel Messi à Barcelone.

« A l’époque, il était toujours dans mon dos, en position de hors-jeu, puis il se replaçait doucement, il touchait la ligne médiane, repartait et trouvait toujours Pedro en relais. C’était incroyable, a raconté le Troyen, désormais moins méfiant. Maintenant, il est davantage dans un rôle de passeur, donc c’est plus facile pour les défenseurs, on peut l’attendre. Je ne pense pas qu’il soit encore capable de faire ses slaloms de débutant. » Le problème, c’est que Lionel Messi est très bien entouré à Paris.

Messi-Mbappé, « ça va faire très mal »

« D’ailleurs, comme je suis un grand fan de Kylian Mbappé et que j’espère profondément qu’il aura un Ballon d’Or, je suis content qu’il soit resté au PSG, a poursuivi Adil Rami. Pas pour moi, car je n’aime pas les joueurs comme lui qui atteignent leur pointe de vitesse en quelques secondes, mais parce que Lionel Messi va le régaler. Sincèrement, si Kylian comprend les appels qu’il doit faire, ça va faire très mal, Messi saura faire la passe au bon moment et parfaitement la doser. » Face à Manchester City (2-0) en Ligue des Champions, c'est l'ex-Monégasque qui a idéalement servi la Pulga.