PSG : Lewandowski ciblé, la réponse du Bayern n’a pas tardé

PSG : Lewandowski ciblé, la réponse du Bayern n’a pas tardé

Confronté au possible départ de Kylian Mbappé, libre en juin prochain, le Paris Saint-Germain étudie des pistes pour remplacer le Français. L’une d’entre elles mènerait à Robert Lewandowski. Mais ses dirigeants au Bayern Munich ne comptent pas rester sans réagir.

Très souvent décisif depuis le début de la saison, Kylian Mbappé serait presque indispensable au Paris Saint-Germain. Et pourtant, malgré les déclarations du directeur sportif Leonardo ou du président Nasser Al-Khelaïfi, le club de la capitale est bien obligé d’imaginer l’avenir sans l’attaquant français. Son contrat arrivera à expiration en juin prochain et pour le moment, une prolongation n’est toujours pas d’actualité. On apprend donc sans surprise que la direction francilienne prépare la succession de Kylian Mbappé.

Lewandowski ouvert à une prolongation

Si le nom du Norvégien Erling Haaland revient avec insistance, la piste menant à Robert Lewandowski serait également étudiée. Il n’y a évidemment rien de concret à l’heure actuelle puisque le Paris Saint-Germain se démène encore pour convaincre l’international tricolore. Mais en attendant, les rumeurs sont forcément parvenues jusqu’au Bayern Munich. En effet, ce n’est sûrement pas un hasard si le champion d’Allemagne souhaite prolonger le contrat de son buteur. L’avant-centre lié aux Bavarois jusqu’en 2023 a peut-être déjà été sollicité.

En tout cas, Sport Bild croit savoir que le Polonais ne serait pas contre la signature d’un nouveau bail, à condition de rester un joueur important dans l’équipe malgré ses 33 ans. Compte tenu de ses performances, l’attaquant déjà auteur de 13 buts toutes compétitions confondues, et candidat au Ballon d’Or, n’aura aucun mal à convaincre ses supérieurs qu’il mérite de conserver son statut. Il restera ensuite l’aspect financier puisqu’en cas d’offre, le Paris Saint-Germain risque de mettre la barre très haut. Le Bayern Munich le sait mieux que personne, le club allemand étant toujours prêt à critiquer le modèle économique des Parisiens.