PSG : Le PSG détrôné cette saison, les chiffres ne mentent pas

PSG : Le PSG détrôné cette saison, les chiffres ne mentent pas

Photo Icon Sport

Habitué à surclasser la Ligue 1, le Paris Saint-Germain rencontre beaucoup plus de difficultés cette saison. A tel point que certains s’attendent à voir le champion détrôné.

Leader avec seulement deux points d’avance sur ses poursuivants avant le début du week-end, le Paris Saint-Germain n’aura pas le droit à l’erreur à Montpellier ce samedi soir. Un faux pas et des équipes comme l’Olympique Lyonnais, Lille, l’AS Monaco ou même son adversaire du jour seront prêts à s’installer sur son fauteuil. Et ce de manière définitive. C’est effectivement le scénario prédit par Florian Gazan, qui s’appuie sur divers chiffres pour expliquer son pronostic.

L’OM, le vrai leader ?

« C’est la 13e journée de L1, un 13 qui pourrait porter malheur aux Parisiens, a commencé le chroniqueur de RTL. En cas de défaite, ils pourraient perdre la tête du championnat. D'ailleurs, ma grosse cote, c’est que le PSG ne sera pas champion cette saison. Virtuellement, c'est l'OM le leader de Ligue 1. Les Olympiens sont juste derrière Paris mais devraient être devant puisqu'ils ont deux matchs en retard très jouables contre le promu lensois et Nice. » Rien à voir avec les exercices vécus ces dernières années.

« D’habitude, à ce moment-là du championnat, le PSG ne voit déjà plus ses adversaires dans le rétroviseur, a rappelé l’animateur radio. En moyenne, sur ses cinq derniers titres, Paris comptait 7 points d’avance sur son dauphin après 12 journées. Et là, c’est un banc de dauphins ! Car je n'oublie pas, deux petits points derrière Paris, Lille, Lyon et Monaco, deux équipes qui ne jouent pas la coupe d'Europe, c'est un gros avantage dans cette saison où les Parisiens sont à peu près dans le même état de fraîcheur qu’une daurade restée en plein soleil... d’Ibiza par exemple ! »

105 absences pour blessures cette saison !

Vous aurez évidemment compris la référence à la semaine de repos des Parisiens qui avait tant fait polémique, plusieurs joueurs étant revenus contaminés au Covid-19, avec les conséquences que l’on connaît sur le plan sportif. « Il y a cette préparation physique tronquée qu’ils traînent comme un boulet, commenté Florian Gazan. Résultat, ils sont sur les rotules et pire, ils se blessent. Ecoutez ce chiffre ahurissant : depuis le début de la saison, sur les 16 matchs qu’il a joués, le PSG a enregistré 105 absences pour blessures, soit un peu plus de 6 joueurs forfaits par rencontre. »

« Ce début d’exercice 2020-2021, on dirait cette vieille chanson : "J’ai la rate qui s’dilate". Là, c’est plutôt : "J’ai Bernat sur une patte, Mbappé tout cassé, le Neymar dans le coaltar, Di Maria ça va pas, Verratti cramoisi… Oh mon Dieu que c’est compliqué d’entraîner le PSG." Paris pas champion, je vous le dis, ce n’est pas de la science fiction, a-t-il insisté. Un dernier chiffre : le PSG a déjà perdu trois matchs en championnat alors qu’en moyenne, à ce moment-là de la saison sous l’ère qatarie, ils ont concédé 0,7 défaite. Bref, les autres clubs qui démarrent d’habitude la saison en visant la deuxième place peuvent enfin rêver à mieux. »