PSG : Le Parc n’est plus imprenable, Marquinhos s’agace

PSG : Le Parc n’est plus imprenable, Marquinhos s’agace

Battus par le LOSC, le PSG a enregistré sa huitième défaite de la saison, la cinquième à domicile. Un constat inacceptable pour Marquinhos.

C'était sans aucun doute le choc de cette 31e journée de Ligue 1 entre les deux leaders à égalité de point au moment du coup d'envoi. Une fois n'est pas coutume, le PSG s'est incliné face au rival lillois après une prestation très décevante. Il s'agit de la huitième défaite des Parisiens en championnat cette saison, et de la cinquième au Parc des Princes. Des chiffres ahurissants quand on connaît la solidité parisienne dans leur antre lors des saisons précédentes. Interrogé au micro de Canal+ à la fin du match, Marquinhos s'est montré agacé par ces contreperformances à domicile.

« Ça a manqué d’engagement. Ils ont marqué un but et se sont mis dans un confort. On n’a pas réussi à marquer. Des joueurs reviennent de sélection, d’autres n’étaient pas dans leur meilleure forme. Il ne faut pas donner d’excuses. A la maison, il faut qu’on soit plus costaud que ça, il faut s’imposer. Beaucoup d’équipes se sont imposées ici cette année. Ce n’était pas dans nos habitudes. Il faut que l’on reprenne ça en main » a avertit le capitaine du PSG.

Le regard tourné vers le Bayern

Mais en bon capitaine, Marquinhos n'a pas voulu tomber dans le pessimisme extrême, rappelant l'importance des échéances à venir. « On arrive dans un moment important de la saison, il faut se mettre dans de meilleures conditions le plus rapidement possible. C’est notre point négatif cette saison, on a des hauts et des bas, il faut surtout plus de régularité, ce qu’on a eu ces dernières saisons. Il ne faut pas tout jeter en l’air, des choses importantes arrivent, on peut encore faire de belles choses. Il faut se concentrer sur le positif et ce qu’on peut améliorer pour le prochain match, l’un des plus importants de la saison pour nous. Il faut être à 100% » a conclu le Brésilien. Malgré ce revers, le PSG ne compte que trois points de retard sur Lille, à sept journées de la fin. Tout reste donc possible pour les hommes de Mauricio Pochettino, qui joueront très gros mercredi soir face au Bayern, privés de Robert Lewandowski.