PSG : L'avocat d'Aminata Diallo crie au scandale

PSG : L'avocat d'Aminata Diallo crie au scandale

Icon Sport

Placée en garde à vue pendant 35 heures avant d’être finalement relâchée, Aminata Diallo a longtemps été soupçonnée d’être à l’origine de l’agression dont sa coéquipière parisienne Kheira Hamraoui a été victime.

Aminata Diallo a longuement été entendue par les enquêteurs dans la mesure où elle conduisait Kheira Hamraoui jusqu'à chez elle juste avant l’agression dont la joueuse du PSG a été victime. Placée en garde à vue, Aminata Diallo a été retenue 35 heures avant d’être libérée sans qu’aucune charge ne soit retenue contre elle. Un scandale judiciaire selon son avocat Mourad Battikh, qui a accusé sur BFM TV la justice de s’être acharnée sur sa cliente. « Je suis très heureux, définitivement je crois, que ma cliente soit mise hors de cause » a déclaré l’avocat d’Aminata Diallo au micro de la chaîne d’informations avant de poursuivre.

« Elle était ressortie libre d’une garde à vue, à mon sens, infamante, scandaleuse et incohérente. Infamante parce qu’on a jeté l’opprobre sur elle et toute sa famille. Scandaleuse parce qu’elle est sortie sans qu’aucune charge ne soit retenue contre elle et incohérente parce qu’il semble que l’enquête s’affine, que d’autres pistes soient à l’étude. Je constate que les nouveaux protagonistes de ce dossier vont être très probablement entendus en audition libre. Je me pose quand même la question d’une justice à deux poids, deux mesures. Une justice forte avec les faibles, faible avec les fortes. On ne peut pas avoir une justice extrêmement précautionneuse avec les forts, les puissants, les stars et une justice hâtive qui broie, dans son système judiciaire les gens, les inconnus, les anonymes. Ce n’est plus acceptable » explique Mourad Battikh.

L'enquête se tourne vers Eric Abidal

Soulagé que sa cliente soit remise en liberté, l’avocat d’Aminata Diallo est néanmoins remonté dans la mesure où selon lui, la garde à vue ne s’imposait pas pour la joueuse du PSG. Et encore moins une garde à vue aussi longue qui s’est au total étirée sur 35 heures consécutives. Forcément traumatisant pour la coéquipière et d’amie de Kheira Hamraoui. « Si on l’avait convoquée en audition libre, qu’on lui avait posé les questions et qu’elle était ressortie, vous pensez qu’on n’aurait pas pu obtenir le même résultat ?. Aujourd’hui, qu’est-ce qu’on retient d’Aminata Diallo ? C’est une jeune fille qui a un parcours exemplaire. Elle a passé son bac scientifique en parallèle de sa carrière professionnelle (…) Elle pourrait être le symbole d’une valeur travail, l’incarnation d’une self-made woman. Mais on retiendra d’elle une jeune fille qui a fait une garde à vue et qui a vaguement été liée à une affaire d’agression » regrette-t-il. Ces dernières heures, l’enquête s’est tournée vers une personnalité bien connue du football français en la personne d’Eric Abidal