PSG : Fair-play financier, Paris va le payer cher annonce un consultant

PSG : Fair-play financier, Paris va le payer cher annonce un consultant

Photo Icon Sport

Attendue depuis longtemps et déjà repoussée une fois, la décision de l’UEFA à l’encontre du PSG au sujet du respect ou non du fair-play financier va tomber ce mardi.

Néanmoins, entre l’annonce du jugement et sa publication, elle pourrait n’être connue que ce mercredi. Le club de la capitale sera toutefois enfin fixé sur l’étude de son cas, alors qu’il est actuellement coincé sur certains dossiers sans savoir s’il peut acheter ou s’il doit vendre. Avant l’officialisation donc, chacun se penche sur cette question du futur mercato parisien, et Denis Balbir ne voit pas le PSG trop souffrir d’une éventuelle sanction des instances, malgré une perte financière non négligeable.

« Je ne pense pas que Paris sera interdit de Coupe d’Europe. La grosse différence par rapport à Marseille, c’est que l’effectif parisien est pléthorique en qualité et en quantité. Le PSG peut vendre un joueur si besoin tout en gardant sa feuille de route pour être champion en Ligue 1 et faire un bon parcours en Ligue des Champions. Le PSG dispose d’un effectif large et avec beaucoup de postes doublés. Sauf tremblement de terre, Gianluigi Buffon devrait arriver dans les buts. Derrière, le trio d’axiaux est solide avec Kimpembe, Thiago Silva ou encore Marquinhos. Au milieu, il y a du choix. Devant, il y a des solutions en cas d’absence de la MCN… Même s’ils sont interdits de recrutement pour un an, c’est moins préjudiciable que l’OM par exemple. Là où c’est embêtant, c’est que ce genre de sanction peut les inciter à garder des joueurs aujourd’hui transférables (Di Maria, Pastore, Kurzawa) et à s’asseoir sur quelques belles ventes », a prévenu le commentateur de W9 sur butfootballclub.fr. Sanctions lourdes ou pas, de gros départs sont prévus pour cet été, même s’il n’est pas facile de quitter le PSG et ses gros contrats.