PSG : Danilo et Paredes ridiculisés, Verratti enfonce ses coéquipiers

PSG : Danilo et Paredes ridiculisés, Verratti enfonce ses coéquipiers

Photo Icon Sport

Touché à la cuisse en octobre dernier, Marco Verratti a réussi une entrée convaincante face au RB Leipzig (1-0) mardi en Ligue des Champions. A tel point que certains coéquipiers souffrent de la comparaison.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Marco Verratti a fait un retour remarqué. Le milieu du Paris Saint-Germain, réintégré au groupe plus d’un mois après sa blessure à la cuisse, n’était pas assez prêt pour débuter le match de Ligue des Champions contre le RB Leipzig. Mais a retrouvé suffisamment de sensations pour briller après son entrée pour le dernier quart d’heure. En effet, l’Italien a donné un autre visage à son équipe.

Alors que les Parisiens subissaient depuis le début de la rencontre, le « Petit Hibou » a su mettre le pied sur le ballon, fluidifier la circulation de balle et permettre à son bloc d’enfin s’installer dans la moitié de terrain adverse. On l’a même vu se retrouver en position de frappe dans la surface allemande, ce qui est assez rare pour être souligné. Le problème pour le Paris Saint-Germain, c’est que l’entrée réussie de Verratti met en évidence les mauvaises performances de certains coéquipiers.

Des stats accablantes

Prenons par exemple ses 13 passes dans le camp adverse en 13 minutes de jeu, alors que Danilo Pereira, qui a joué toute la partie, n’en a réussi que 6 selon Téléfoot. Idem pour les duels puisque l’ancien joueur de Pescara en compte 11 remportés, contre seulement 5 pour Danilo et 6 pour Leandro Paredes, qui a lui aussi disputé l’intégralité du match. Enfin, Verratti a récupéré 5 ballons, une stat similaire à celles du Portugais (7) et de l’Argentin (4). Bien sûr, le cadre parisien a profité de la fatigue des adversaires en fin de rencontre. Mais ces chiffres prouvent que son retour devrait faire du bien au champion de France.