PSG : Chaque euro compte, surtout si ça va dans la poche du Barça

PSG : Chaque euro compte, surtout si ça va dans la poche du Barça

Photo Icon Sport

Dans la dernière ligne droite du mercato estival, le Paris Saint-Germain a enregistré la signature de Rafinha en provenance du FC Barcelone.

Le frère de Thiago Alcantara, qui évolue également au poste de milieu de terrain, s’est engagé pour les trois prochaines années en faveur du PSG, soit jusqu’en juin 2023. Les contours financiers du deal ont rapidement été dévoilés. Il s’agit d’un transfert pour zéro euro avec un pourcentage à la revente de 35 % à verser au FC Barcelone. Enfin, 3 ME de bonus ont également été inclus dans la transaction par le vice-champion d’Espagne en titre. Mais selon les informations de la presse française dans son ensemble, il sera très difficile pour le Barça de récupérer les bonus en question.

Des bonus difficiles à atteindre pour Rafinha

Et pour cause, L’Equipe et RMC indiquent qu’il s’agit de bonus « difficilement atteignables », une tendance directement confirmée par une source au sein du Paris Saint-Germain au Parisien. Le quotidien francilien croit savoir que ces bonus variables correspondent notamment à un nombre de matchs minimums à disputer en Ligue des Champions pour Rafinha. Reste maintenant à voir quelle place l’ancien milieu de terrain du FC Barcelone prendra au sein de la formation de Thomas Tuchel. Prêté au Celta Vigo la saison dernière, le Brésilien de 27 ans n’a pas spécialement brillé avec seulement 4 buts et deux passes décisives en 33 apparitions, toutes compétitions confondues. Bien qu’il s’agisse d’un pari, Thomas Tuchel se réjouira sans doute de cette arrivée qui permet d’étoffer son effectif. Mais à moins qu'il soit un titulaire indiscutable dans les gros matchs, ce qui est toujours possible, le PSG ne compte pas faire cadeau de 3 ME au Barça dans ce transfert à faible prix.