Le PSG traîne pour Galtier, Zidane dans le coup ?

Le PSG traîne pour Galtier, Zidane dans le coup ?

Icon Sport

Christophe Galtier est aujourd’hui le favori pour prendre le banc du Paris Saint-Germain l’année prochaine et les négociations ont bien avancé. Pourtant, le PSG traîne encore pour régler certains détails.

Depuis que l’on sait que Zinedine Zidane ne s’installera vraisemblablement pas sur le banc de touche du PSG la saison prochaine, tous les regards sont tournés vers Christophe Galtier. Profitant de sa bonne entente avec Luis Campos, le coach de l’OGC Nice va faire le grand saut et se lancer dans l’un des défis les plus importants de sa carrière. Toutefois, si les négociations avancent dans le bon sens, le contrat qui liera le PSG à Christophe Galtier est encore loin d’être signé. La faute à de nombreux détails à régler qui pourraient prendre encore du temps.

Paris doit payer Nice pour Galtier

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par OGC Nice (@ogcnice)

Le premier point qui bloque l’arrivée de Galtier au PSG est l’indemnité à reverser à l’OGC Nice pour le transfert de son coach. Selon le Parisien, les deux clubs négocient et un accord à hauteur de 10 millions d’euros est à l’étude pour racheter les deux dernières années de contrat du coach niçois. Le PSG essaie toujours de faire baisser ce montant. L’autre facteur bloquant pour le PSG est le sort réservé à Mauricio Pochettino. Le coach du PSG bénéficie d’un contrat jusqu’en juin 2023 et son limogeage ne sera pas gratuit. Bien entendu, Pochettino sait que son avenir est scellé, mais il veut partir dans les meilleures conditions pour lui et son staff. L’Argentin n’a d’ailleurs aucune raison de faire de cadeau au Paris Saint-Germain et là encore, les négociations pourraient prendre encore du temps. Sans départ officiel du coach actuel, impossible pour le PSG d'officialiser l'arrivée de Galtier.

On le voit, l’officialisation de Christophe Galtier au PSG n’est pas pour demain. Les indécis diront que Paris tente encore de gagner du temps pour laisser la porte ouverte à un Zinedine Zidane qui pourrait toujours finir par se laisser convaincre. La preuve selon l'informateur parisien Sabri, Nasser Al-Khelaïfi et Zinedine Zidane ont passé une partie de la journée à discuter, signe que les négocations ne sont pas rompues entre l'entraineur français et le Paris SG. Pour rappel, la reprise de l’entraînement est prévue le 4 juillet au Paris Saint-Germain. Ce sera probablement avec Galtier aux commandes, même si le Paris SG ne se presse pas pour conclure l'affaire, alors qu'il en a largement les moyens financiers bien évidemment.