OL : Tolisso ou Lepenant, l'heure du choix à Lyon

OL : Tolisso ou Lepenant, l'heure du choix à Lyon

L'OL jouera mercredi à Lorient son match en retard en Ligue 1 avec la possibilité pour Lyon de rejoindre le PSG et l'OM. Pour Peter Bosz, l'heure des choix a sonné.

Pour la première fois de la saison, Johann Lepenant a débuté sur le banc de touche samedi lors de la réception du SCO Angers au Groupama Stadium, le jeune milieu de terrain recruté à Caen ayant enchaîné les titularisations depuis le début de la préparation de l’Olympique Lyonnais. Même privé d’Europe, le calendrier de Ligue 1 et le fameux match reporté à Lorient font que le club de Jean-Michel Aulas va enchaîner deux semaines à trois matchs et Peter Bosz doit faire souffler ses troupes. Johann Lepenant étant sur la touche, c’est évidemment Corentin Tolisso qui s’y est collé et le vice-capitaine de l’OL a rendu une copie parfaite ou presque à cette occasion. Et pour la première fois depuis son retour du Bayern Munich, Corentin Tolisso a même joué une rencontre entière, preuve que ses petits soucis connus en tout début de saison sont à oublier. Maintenant, il va falloir savoir qui va s’imposer dans le fameux rôle de sentinelle.

Tolisso rêve de jouer le Mondial avec la France

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Corentin (@corentintolisso)

Avec Johann Lepenant, l’OL est conscient d’avoir fait une très bonne pioche, mais Corentin Tolisso postule à ce rôle et a même des idées. « Si j’y suis amené, je jouerai numéro 6 tout au long de l’année, parce que j’aime jouer au football. Surtout avec des joueurs comme Maxence Caqueret et Romain Faivre. On peut vraiment proposer du beau football », prévient le champion du monde 2018 dans Le Progrès. Et le quotidien régional de confier que même s’il part de loin, Corentin Tolisso rêve toujours de défendre cette couronne mondiale avec l’équipe de France en novembre et décembre prochain au Qatar. Pour cela, le milieu de terrain de 28 ans sait qu’il lui faudra enchaîner les gros matchs en Ligue 1 avec l’Olympique Lyonnais, histoire que Didier Deschamps soit rassuré.