OL : Pas de boulette avec Garcia, Aulas le promet

OL : Pas de boulette avec Garcia, Aulas le promet

Plus que jamais en course pour retrouver la Coupe d’Europe, et peut-être même la Ligue des Champions, l’Olympique Lyonnais est plutôt satisfait des résultats obtenus par Rudi Garcia. 

L’ancien entraineur de l’OM arrive en fin de contrat au mois de juin, et pour le moment, c’est silence radio à tous les niveaux. A chaque fois que le technicien français est invité à s’exprimer sur ce sujet en conférence de presse, il répond laconiquement que tout est encore sur la table, et qu’il faudra que les planètes s’alignent pour que l’aventure continue. Et Rudi Garcia de bien préciser que, si l’OL venait à lui proposer quelque chose, il faudrait que lui aussi y trouve son compte, et qu’il ait envie de continuer. De quoi poser les bases d’une bonne partie de poker, même si Jean-Michel Aulas a tenu à clarifier les choses dans un entretien au Parisien. Pour le président de l’OL, hors de question d’aborder ce sujet avant le soir de la 38e journée, quand il sera enfin fixé sur les résultats sportifs. Après, comme l’explique le dirigeant rhodanien, il n’y aura peut-être pas que le sportif qui rentrera en ligne de compte. 

« On souhaite prendre une décision une fois que le championnat sera terminé avec Juninho, avec Vincent Ponsot (NDLR : le directeur du football), avec le conseil d’administration in fine. On a beaucoup de satisfaction cette année. On verra à quelle place on termine, quelle compétition on joue la saison prochaine. Toutes les possibilités existent aujourd’hui. Aucune n’a été refermée. Comme on est toujours en course pour avoir le meilleur résultat possible, ça serait une erreur et une faute de ma part de dire qu’on a déjà pris une décision. Le critère sportif sera le seul à entrer en ligne de compte ? Ce n’est pas le seul, mais il est prépondérant », a livré Jean-Michel Aulas. Une référence aux relations plutôt froides entre Juninho et Rudi Garcia. Mais si l’OL terminait à la première ou la deuxième place, nul doute que le Brésilien devrait mettre un peu d’eau dans son vin pour continuer à collaborer avec l’entraineur lyonnais dans les années à venir.