OL : Mediapro est un fiasco, Aulas dévoile pourquoi

OL : Mediapro est un fiasco, Aulas dévoile pourquoi

Photo Icon Sport

En conflit ouvert avec la Ligue de Football Professionnel depuis le début du mois d’octobre, Téléfoot connaît un lancement pour le moins périlleux.

Au-delà de ce conflit financier pour le moins gênant, le nouveau diffuseur principal du football français essuie plusieurs critiques. Régulièrement, les abonnés constatent des bugs ou une qualité d’image très loin d’être optimale. Surtout, il est reproché à Téléfoot un prix bien trop élevé pour visionner uniquement la Ligue 1, la Ligue 2 et les coupes d’Europe pour la saison 2020-21. Le tarif de Téléfoot est d’ailleurs le cœur du problème selon Jean-Michel Aulas, qui a détaillé sa vision des choses au sujet des droits télévisuels dans une interview accordée au magazine Challenge.

« Le fait de vendre des droits exclusifs, de manière traditionnelle n'a plus de sens face à la possibilité d'avoir un contenu à la demande pour chacun. Il y a une dimension de prix évidente. Si d’un côté Mediapro n’arrive pas à avoir autant d’abonnés qu’il le souhaitait, c’est que l’offre cumulative de droits TV, plutôt que sélective, ne séduit plus. On arrive à un prix total démesuré, alors qu’on peut facilement adapter l’offre au besoin de l’utilisateur. On multiplierait ainsi les utilisateurs potentiels. Je serais assez favorable, si on récupère une partie des droits, qu'on arrive à se coordonner avec Canal+ et Free, pour revoir, à court ou à moyen terme, la réflexion afin d'intégrer un certain nombre de GAFA ou d’acteurs à la demande dans la retransmission des droits TV. Ou même réfléchir à une plateforme de streaming du sport. Il n'y a aucune raison qu’on soit différent de la musique ou du cinéma en tant qu'offre de divertissement » note Jean-Michel Aulas.

Le patron de l’OL plaide toujours pour une offre similaire à celle de Deezer ou de Spotify pour la musique, mais adaptée au football avec la possibilité pour les supporters de payer au match par match. « Il faut savoir transformer la difficulté de Mediapro en une opportunité pour redéfinir avant tout l'offre de consommation de la Ligue 1 pour les 10 années à venir. Elargir notre base d'abonnés avec une offre plus intéressante permettrait de leur proposer un prix bien plus faible tout en personnalisant la demande. Le piratage actuel, si la réponse que nous apportons sur le changement de l'offre et l'abaissement du prix est bonne, n'aura plus lieu d'être, assure-t-il. Celui qui veut pirater, c'est celui qui considère que le prix est abusif. Si la proposition est adaptée, au bon prix, il n'y a plus de sujet ». Sur le papier, la proposition de Jean-Michel Aulas est séduisante. Reste à voir si elle est possible à mettre en œuvre dans le football français. C’est un autre débat…