OL : Les supporters climatisés avec cette annonce

OL : Les supporters climatisés avec cette annonce

Icon Sport

Le mercato de l'OL peut encore s'emballer d'ici sa fermeture. Mais il n'y a pas de miracle prévu en défense centrale. 

Peter Bosz, qui réclamait un renfort dans toutes les lignes, n’a pour le moment pas eu gain de cause. Il reste encore 48 heures, mais on peut déjà se demander si l’effectif lyonnais aura les épaules pour jouer les premiers rôles en Ligue 1, et faire bonne figure en Europa League. La question se pose notamment en défense centrale, où entre les bévues, les absences et les suspensions, c’est déjà la panique à l'OL. Le clash avec Marcelo, qui a débouché sur sa mise à l’écart probablement définitive, a tiré le signal d’alarme. Surtout que dans le même temps, Damien Da Silva montre de la fébrilité, à l’image de son implication sur certains buts et son expulsion à Nantes. Jason Denayer apparait plus que jamais comme le patron, mais les suiveurs de l’OL espéraient voir l'arrivée d’un nouveau défenseur pour compléter ce secteur de jeu. Ce ne seras pas le cas, a affirmé Hugo Guillemet. Le journaliste de L’Equipe cite ainsi Jean-Michel Aulas et Alain Ponsot, qui ne travaillent pas du tout sur des pistes dans ce secteur de jeu. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olympique Lyonnais (@ol)

« Aulas et Ponsot ont expliqué qu’ils ne recruteraient pas un DC. Il y en a 4 : Lukeba, Diomandé, Da Silva, Denayer », a fait savoir Hugo Guillemet, qui n’a pas forcément eu les vivas de la foule après cette annoncé. « Dans ce cas on va prendre beaucoup de buts cette saison il faudra juste en mettre plus que nos adversaires », a ainsi déploré un internaute, alors que la confiance n’est pas au top en ce qui concerne la défense de l’OL. Il reste tout de même ceux qui croient en une belle surprise dans les prochaines heures, avec une possibilité de faire venir un joueur à la dernière minute. Juninho a peut-être une piste sous le bras, mais si c’est le cas, elle est rudement bien cachée jusqu’à présent.