OL : La promesse d’Aulas sur le mercato

OL : La promesse d’Aulas sur le mercato

Comme quasiment tous les clubs français, l’Olympique Lyonnais est dans une situation délicate au moment de faire le bilan comptable de sa saison.

La crise sanitaire et la faillite de Médiapro ont mis les finances dans le rouge, et les derniers bulletins trimestriels ont permis de se rendre compte de cette situation. Malgré cela, Jean-Michel Aulas conserve son optimiste à toute épreuve. Il a annoncé l’arrivée de plusieurs sponsors, notamment de Chine avec Ali Express ou encore un constructeur automobile électrique, qui a récemment racheté MG, et se nomme Nanjing Automobile. De quoi voir l’avenir plus sereinement sur le plan financier. Intéressant à l’approche du rendez-vous avec la DNCG, le 29 juin prochain, mais surtout en vue du marché des transferts. L’OL est attendu sur les ventes, et a pour le moment acheté gratuitement deux défenseurs (Henrique et Da Silva). Mais il y aura du mouvement, et le président lyonnais a promis dans les colonnes du Progrès que Peter Bosz se verrait offrir une équipe très compétitive. 

« Nous avons bien sûr les moyens. On a des joueurs qui représentent une valeur d’effectif de plus de 400M€. On va continuer d’investir et de valoriser. Oui, on aura une bonne équipe, un budget significatif consacré au recrutement. Il y aura aussi des départs car des joueurs souhaitent partir. On ne donnera pas d’indications avant, ni sur les montants ni sur les joueurs parce qu’on est dans un jeu à plusieurs. Si on dévoile notre stratégie, les autres vont nous empêcher de la mener à terme », a fait savoir un Jean-Michel Aulas qui espère bien vendre les joueurs à forte valeur marchande et qui arrivent en fin de contrat. De toute évidence, l’épisode Memphis Depay ,qui a pu aller au bout de son bail et partir librement, est resté en travers de la gorge du président de l’OL.