OL : Kolo-Muani et Juninho, le rendez-vous a eu lieu

OL : Kolo-Muani et Juninho, le rendez-vous a eu lieu

Icon Sport

Randal Kolo-Muani, dont le contrat expire en juin prochain, a de grandes chances de quitter le FC Nantes à la fin de la saison.

Le meilleur joueur du FC Nantes va partir pour zéro euro à la fin de la saison, cela ne fait quasiment plus aucun doute. A en croire les informations obtenues par RMC, les dés sont jetés dans le dossier Randal Kolo-Muani, en fin de contrat avec les Canaris en juin 2022. En effet, la direction nantaise serait résignée et n’a plus le moindre espoir de convaincre son prolifique attaquant, sélectionné avec l’Equipe de France pour les Jeux Olympiques, de prolonger son contrat. « Même si la direction lui donnait 300.000 euros par mois, il ne signerait pas » confesse par ailleurs un proche de ce dossier. « Ce dossier est mort-né » confirme une source en interne au FC Nantes. Randal Kolo-Muani perçoit actuellement 15.000 par mois en Loire-Atlantique. 

Lyon n'a pas fait d'offre

L’entourage de Randal Kolo-Muani et la direction du FC Nantes n’ont jamais vraiment réussi à enclencher des négociations sérieuses. Très vite, les dirigeants canaris ont reproché à l’entourage de Randal Kolo-Muani de réclamer un salaire trop important, à six chiffres. De son côté, le clan Kolo-Muani a accusé la direction nantaise d’avoir été tout proche de refourguer le joueur en 2020 avant qu’il ne finisse par exploser en Ligue 1. Reste maintenant à savoir où Randal Kolo-Muani rebondira. Le joueur aimerait découvrir le championnat allemand, où il a de nombreuses marques d’intérêt. Un rebond en France est également possible. L’OL est intéressé de longue date. La radio dévoile à ce sujet qu’un rendez-vous a eu lieu cet été entre l’agent de Randal Kolo-Muani et Juninho. Le directeur sportif lyonnais apprécie le profil du buteur de Nantes mais cet intérêt ne s’est finalement pas concrétisé par une offre, Islam Slimani et Moussa Dembélé n’ayant pas été transférés dans la dernière ligne droite du mercato.