OL : Harceler Aulas, ça marche !

OL : Harceler Aulas, ça marche !

Icon Sport

À Lyon, la trêve internationale du mois de mars a plutôt été bénéfique, vu que de nombreux internationaux sont restés au chaud autour du Groupama Stadium.

Pour lancer son sprint final contre Lens samedi, le club rhodanien pourra compter sur un groupe plus ou moins reposé. Car si Memphis Depay, Jason Denayer ou Anthony Lopes ont joué avec leurs sélections pour les qualifications à la Coupe du Monde 2022, de nombreux internationaux sont restés à Lyon. Des joueurs comme Cornet, Toko Ekambi, Kadewere, Paqueta ou Guimaraes ont profité de la trêve pour se refaire une petite santé en vue de la fin de saison. Ce qui n'a pas été le cas de Djamel Benlamri, revenu blessé de son périple avec l'Algérie et qui sera donc forfait pour la reprise de la L1... Malgré tout, les Algériens de l'OL ont été remerciés par Djamel Belmadi, et notamment Islam Slimani, qui a fait des pieds et des mains pour aller en sélection, avec laquelle il a marqué un doublé contre la Zambie.

« Slimani, je n'ai pas mieux comme exemple ! »

« Slimani est dans un grand club avec un président fort, et le fait qu'il harcèle sa direction pour aller jouer en Zambie, je n'ai pas mieux comme exemple ! Ce n'est pas le cas d'autres joueurs qui n'ont pas la même envie, et cela ne m'a pas plu... L'équipe nationale n'est plus accessoire, elle doit être au cœur de leur carrière. Le joueur qui vient en sélection doit s'investir malgré son club, il doit avoir la même attitude et le même investissement qu'avec son club. L'équipe nationale n'est pas un bonus, ça doit être le cœur de ses préoccupations comme Zidane avec l'équipe de France. L'équipe nationale n'est pas un club, il y a une vaste concurrence, avec des joueurs qui ont soif de victoire et des jeunes qui en veulent... On n'a pas de temps à perdre et on a objectif fabuleux à atteindre », a balancé, sur la radio Chaîne 3, le sélectionneur des Fennecs, qui lance donc un avertissement à Andy Delort (Montpellier) ou Zinédine Ferhat (Nîmes), deux joueurs qui sont restés en club pendant la trêve...