OL : Dans sa bulle, Garcia confirme le pacte avec Aulas

OL : Dans sa bulle, Garcia confirme le pacte avec Aulas

Présent en conférence de presse ce jeudi, Rudi Garcia a évoqué son avenir, ainsi que la lutte pour le titre entre l'OL, le LOSC et le PSG.

Après cinq matchs sans défaite en Ligue 1, l'OL a subi lors de la journée précédente un revers difficile à avaler contre le PSG, largement supérieur au Groupama Stadium (2-4). Pour autant, les Lyonnais sont toujours en course pour briguer un titre de champion de France qui les fuit depuis 2008. Avec seulement trois points de retard sur le duo PSG - Lille, les Gones ont encore toutes leurs chances. Présent en conférence de presse ce jeudi à deux jours d'un match compliqué face au RC Lens, Rudi Garcia a évoqué de nombreux sujets. Au-delà de la gifle reçue contre le PSG ou de la forme des uns et des autres, l'entraîneur lyonnais est revenu sur le sprint final, insistant sur l'importance de garder un effectif le plus complet possible pour rester compétitif.

« On finit le 23 mai, il n'y aura plus de break. Si on peut prendre un ascendant sur les autres... Il faut continuer à être prudent pour préserver notre bulle au maximum. Il ne faut pas perdre de joueurs pour raisons sanitaires » a expliqué celui qui avait remporté le titre en 2011 avec Lille. Il est vrai qu'au vu du contexte actuel et du calendrier surchargé, et alors que les forfaits pour blessures ou Covid-19 se multiplient, l'équipe qui parviendra à garder ses cadres disponibles prendra un sérieux avantage sur ses rivaux.

Garcia serein pour son avenir

La fin de saison est capitale pour l'OL, mais également pour Rudi Garcia. Car l'entraîneur le sait, en fin de contrat en juin prochain, un titre de champion lui permettrait sans aucun doute de poursuivre l'aventure dans le Rhône. Interrogé sur une éventuelle inquiétude concernant son avenir, Garcia s'est montré très calme, malgré les rumeurs autour d'une tension entre lui et Juninho. « Est-ce qu'on parle de mon avenir ? Non ça c'est votre jeu à vous (sourire). Comme le président a répondu... On a été clair entre nous depuis bien longtemps. On vous a toujours dit ce qui allait se passer. On est d'une grande sérénité par rapport à ça » a conclu le coach de l'OL. Les Lyonnais auront une belle carte à jouer ce week-end. Si les Gones parviennent à se dépêtrer du piège lensois samedi soir, ils pourraient profiter de l'affrontement entre le PSG et le LOSC pour refaire leur retard dans la course au titre.