OL : Bloqué à Lyon, Thiago Mendes sort du silence

OL : Bloqué à Lyon, Thiago Mendes sort du silence

Non retenu par l’Olympique Lyonnais, Thiago Mendes souhaite rejoindre Flamengo cet été. Mais pour le moment, les discussions entre les deux clubs n’avancent pas alors que le milieu brésilien affiche clairement sa volonté sur les réseaux sociaux.

Thiago Mendes fait l’objet d’un véritable feuilleton pendant ce mercato estival. Convoité par Flamengo, qui cherche le successeur de Gerson, parti à l’Olympique de Marseille, le milieu défensif de l’Olympique Lyonnais ne cache pas sa volonté de rejoindre le club de Rio de Janeiro. Nouvelle preuve sur le réseau social Instagram où le Brésilien a participé à un sondage destiné aux supporters de Flamengo. « Approuvez-vous le recrutement de Thiago Mendes ? », demande-t-on aux internautes, rejoints par le principal intéressé qui a lui-même validé sa possible arrivée.

Un message de plus adressé à ses dirigeants qui, pour le moment, sont encore très loin d’un accord avec leurs homologues auriverde. Alors que l’Olympique Lyonnais réclame un transfert définitif, Flamengo, qui ne possède que peu de moyens malgré les 15-20 millions d’euros récoltés pour Gerson, aimerait finaliser un simple prêt. Cette formule a pourtant été écartée par le club rhodanien qui n’a aucun intérêt à prêter un joueur âgé de 29 ans, sous peine de voir sa cote baisser l'année prochaine.

L’OL a déjà trouvé son successeur

Flamengo devra donc trouver une solution afin de proposer une offre de transfert pour celui qui avait coûté 26,5 millions d’euros en 2019. Apparemment, l’Olympique Lyonnais n’écarte pas une avancée dans les négociations puisque son successeur serait déjà identifié. En effet, de récentes rumeurs évoquent un intérêt pour Luiz Gustavo, non retenu par Fenerbahçe. Thiago Mendes peut donc espérer un dénouement favorable d’ici la fermeture du marché des transferts. Un prêt avec option d’achat (quasi) obligatoire, la formule à la mode cet été, pourrait notamment satisfaire toutes les parties concernées.