OL : Aulas n’est pas mort, un dirigeant hausse le ton

OL : Aulas n’est pas mort, un dirigeant hausse le ton

Photo Icon Sport

Ces derniers mois, Jean-Michel Aulas s’est engagé corps et âme afin d’obtenir la reprise de la saison 2019-2020 de Ligue 1… en vain.

Malgré de multiples appels, courriers ou démarches administratives comme l’ultime recours devant le Conseil d’Etat, le président de l’Olympique Lyonnais n’a pas obtenu gain de cause. La preuve, selon certains dirigeants et observateurs du football français, que Jean-Michel Aulas n’a plus le bras aussi long qu’auparavant et qu’il n’est plus aussi dominant. Toutefois, dire que le patron de l’OL est isolé ou privé de toute influence serait une grave erreur selon Olivier Létang. Dans les colonnes du journal L’Equipe, l’ancien dirigeant du PSG puis président de Rennes a tenu à défendre son ancien homologue.

« Aujourd'hui, l'OL est moins performant sportivement qu'au début des années 2000, c'est plus difficile d'être omnipotent, le pouvoir est plus dilué, plus morcelé. En tout cas, il défend son club à fond, c'est certain. Est-ce qu'il avait raison ? On traverse une crise sanitaire difficile, où des gens sont morts et ont souffert. Mais dire que Jean-Michel Aulas est fini, non ! Je ne le pense pas du tout, ce serait occulter son formidable bilan et insulter l'avenir » a indiqué celui dont le nom a récemment été associé aux Girondins de Bordeaux. Un soutien que Jean-Michel Aulas appréciera, lui qui s’est montré particulièrement agacé et irrité par le papier de L’Equipe intitulé « Jean-Michel Aulas (OL), esseulé pour son comportement pendant le confinement ». Via les réseaux sociaux, le dirigeant de 71 ans a contre-attaqué en indiquant qu’il s’agissait de propos « honteux et malveillants ». La messe est dite concernant la fin de la saison 2019-2020 de Ligue 1 mais Jean-Michel Aulas continue ses batailles, cette fois contre L’Equipe.