Nice veut se sauver « à la niçoise »

Nice veut se sauver « à la niçoise »

Photo Icon Sport

Comme la quasi-totalité de la deuxième partie de tableau, Nice est toujours concerné par la lutte pour le maintien à deux journées de la fin. Une situation inconfortable qui pourrait être réglée dès ce samedi avec la réception de Lorient. Une victoire et les Aiglons assureraient leur maintien parmi l’élite, et le président du Gym espère bien que cela sera le cas, même si son club doit se sortir les tripes pour cela.

« C’est un match d’une grande importance. On pensait avoir fait le nécessaire en battant Monaco. On vit une période difficile. On analysera plus tard pourquoi on en est là aujourd’hui. Il n’y a pas de questions à se poser, il y a un juste un match à gagner. Allons au combat et jouons à la niçoise. Pour cela, on compte sur notre public. Je sais que les supporters sont malheureux, nous aussi. De mon côté, j’essaye de faire les meilleurs choix avec les moyens du moment. J’ai confiance en l’équipe qui, j’en suis persuadé, est en mesure de gagner ce match face à Lorient. Je compte sur les supporters pour cette rencontre. A eux de faire abstraction de tout et être Niçois avant tout. On ne va pas chercher des fautifs. Il y a eu de la malchance, des blessures. Il faut y croire. C’est l’union sacrée », a prôné dans Nice-Matin un Gilbert Stelllardo qui ne compte pas blâmer particulièrement quelqu’un pour cette situation délicate.