Un Montpellier « révolté » face à l’OM

Un Montpellier « révolté » face à l’OM

Photo Icon Sport

Même s’il a manqué dans un premier temps l’avion pour se rendre à Paris en même temps que ses troupes, René Girard n’a en revanche pas manqué de faire monter la pression sur la finale de la Coupe de la Ligue. Revenant sur la défaite de son équipe ce dimanche à domicile en championnat, le bouillant entraineur héraultais a avoué qu’il fallait prendre ce revers du bon côté, et s’en servir pour rebondir à l’occasion de cette finale. Pour l’ancien sélectionneur des espoirs, son équipe sera surmotivée par l’idée de jouer cette finale, et d’effacer la contre-performance du week-end dernier dans le même temps.

«  Il fait beau, on va monter à Paris.  Il n’y a que deux équipes qui seront au stade de France, les autres vont regarder le match à la télé. C’est un moment fabuleux. Le championnat c’est une autre compétition, on l’a mis de côté. On a cette finale à disputer, tout le monde est bien dans sa tête. La défaite de samedi, au lieu de nous abattre nous a un peu révoltés. On sera là », a promis un René Girard qui sait que ses jeunes pousses ne voudront pas passer à côté de ce rendez-vous, qui sera pour la plupart le premier au Stade de France.