OM : Villas-Boas voit rouge, ça clashe sur le cas Thauvin

OM : Villas-Boas voit rouge, ça clashe sur le cas Thauvin

Photo Icon Sport

Florian Thauvin est toujours loin d’un retour sur les terrains et cela commence à énerver tout le monde à l'OM.

Blessé au mois de juillet tout de même, l’ailier international avait d’entrée fait l’objet de désaccords, puisque son opération n’avait eu lieu qu’en septembre après une vaine tentative de retour sans passer sur le billard. Depuis, sa présence sur le terrain espérée pour le début de l’année 2020 devient de plus en plus incertaine. Et cela a fini par éclater alors que nous sommes à la mi-février, et qu’André Villas-Boas ne peut toujours pas compter sur Florian Thauvin. L’entraineur portugais a décidé de hausser le ton, et a forcé le joueur à accélérer son retour, devant la lenteur de ses progrès réalisés avec l’équipe médicale. Le chirurgien qui l’a opéré n’a eu de cesse de freiner la préparation physique du joueur, et ne prévoyait qu’une reprise courant mars. Désormais, il n’est plus suivi par le docteur James Calder et le staff physique de l’OM a pris la relève.

« Désormais, on contrôle la situation. Florian a commencé à travailler avec notre staff, de manière plus agressive. C’était mon souhait. Ça marche bien, sa cheville n’est pas gonflée, ce sont de bons signaux », a annoncé l’entraineur provençal en conférence de presse. Une situation confirmée par RMC pour qui cela a chauffé entre le chirurgien anglais très réputé et son kiné d’un côté, et le staff de l’OM qui lui mettait la pression de l'autre. Au milieu, le joueur est pris dans un étau entre son envie de revenir, et les messages du chirurgien qui lui indique qu’il doit encore prendre son temps en vue de la suite de sa carrière. En tout cas, le chirurgien a fait savoir qu’il refusait toute responsabilité en cas de rechute de Thauvin, sachant que son protocole n’était plus suivi. L’OM a donc la pression pour que ce retour accéléré se passe bien, même si le champion du monde 2018 est encore loin d’être sur les terrains d’entrainement, sachant qu’il n’a toujours pas retrouvé le contact avec le ballon.