OM : Villas-Boas a menti, il en rigole encore

OM : Villas-Boas a menti, il en rigole encore

Photo Icon Sport

André Villas-Boas a troqué son 4-3-3 contre un 4-4-2 losange samedi contre Bordeaux. Un changement de schéma qui a souri à ses joueurs.

Soir de reprise, de premières et de victoire. L’Olympique de Marseille a eu tout bon ce samedi sur sa pelouse face à Bordeaux (7e journée). Les Olympiens se sont imposés tranquillement (3-1) et remontent ainsi à la 5e place du classement de Ligue 1. Obligé de faire sans Dimitri Payet (suspendu après son carton rouge à Lyon), André Villas-Boas peut être fier de la prestation de ses hommes dans un système différent de son 4-3-3 habituel. L’entraîneur portugais a mis en place un 4-4-2 losange dans lequel les éléments de l’entrejeu, à l’image de Michaël Cuisance, ont parfaitement combiné et fait la transition entre la défense et l’attaque.

En conférence de presse, AVB est revenu sur ce choix d’opter pour un nouveau dispositif. « A la fin du mercato, avec la trêve, on a eu avec nous Kamara, Pape (Gueye), Sanson, Rongier et Cuisance. On a profité de ce moment pour travailler cette alternative. Pas seulement un losange mais un 4-4-2. On a décidé de mettre ça en place. Je m’excuse d’avoir fait un petit mensonge avec le système à trois. Mais cela a bien fonctionné pour nous, on avait besoin de cet effet de surprise », explique-t-il avec le sentiment du devoir accompli. « On a contrôlé le jeu entre les lignes. C’est un système difficile quand on a le ballon, défensivement aussi, mais les gars ont été au top sur cet aspect. » Reste désormais à savoir si le technicien reconduira ce schéma face à l’Olympiakos mercredi soir, pour les débuts européens du club phocéen.