OM : Une véritable boucherie, le mercato fait peur

OM : Une véritable boucherie, le mercato fait peur

Photo Icon Sport

L’enfer du mercato de l’OM avec des révélations sur les premières ventes que le club va devoir enregistrer pour limiter la casse sur le plan financier.

Le mystère est toujours total sur l’avenir d’André Villas-Boas. Malheureusement, l’OM a d’autres certitudes, comme celle de finir la saison avec un énorme déficit, et ce pour la quatrième année consécutive. Mais cette fois, Frank McCourt a prévenu, il a dépassé le plafond et ne remettra pas au pot. Pour limiter la casse, sans parler du fait même de pouvoir recruter et se renforcer, l’OM va devoir vendre pour 60 ME. A l’heure où les doutes sont toujours très prononcés sur l’avenir de Villas-Boas, ce que l’entraineur portugais se prépare à vivre cet été s’il reste sera certainement difficile à digérer. En effet, il faudra au minimum pour 60 ME de vente. Et L’Equipe dévoile ce mercredi les contours de cette braderie. Deux joueurs sont proposés en Premier League, notamment par l’Anglais Paul Aldridge. Il s’agit de Duje Caleta-Car, au profil taillé pour le championnat anglais, et qui peut rêver d’un parcours à la Dejan Lovren, avec un passage dans un club intermédiaire avant de viser plus haut. Malgré une première saison ratée, ses progrès et son jeune âge (23 ans) doivent permettre une belle vente. L’OM en espère 25 ME, pour un joueur acheté 19 ME il y a deux ans.

L’autre gros transfert attendu est celui de Morgan Sanson. Avec son coffre hors-norme, sa capacité à jouer dans les deux surfaces et ses 25 ans, l’ancien de Montpellier rêve de faire le grand saut vers l’Angleterre. Mais la crise financière est passée par là, et le quotidien sportif précise que, si Jacques-Henri Eyraud rêve de récupérer 35 ME avec Sanson, Pini Zahavi, qui s’est rapproché de l’entourage de Sanson, lui a fait comprendre que ce ne serait pas le cas, loin de là même. Donc, même deux belles ventes, la barre des 60 ME ne serait pas atteinte, ce qui pourrait provoquer un départ de complément. Si l’OM ne veut absolument pas perdre Boubacar Kamara, et cela peut se comprendre, les transferts de Bouna Sarr, Nemanja Radonjic et Maxime Lopez seront acceptés pour faire gonfler la note.