OM : Thauvin part au Mexique, seul Crystal Palace le voulait

OM : Thauvin part au Mexique, seul Crystal Palace le voulait

Icon Sport

En fin de contrat en juin prochain, Florian Thauvin ne prolongera pas son contrat à l’Olympique de Marseille, vu que le champion du monde s’apprête à prendre la direction du Mexique.

C’est un dénouement inattendu… Depuis quelques temps, l'international français et son agent négociaient avec Pablo Longoria pour prolonger son bail au sein du club phocéen. Désireux d’avoir le plus gros salaire de l’OM, Thauvin était en passe d’obtenir ce qu’il voulait. Sauf que ce deal ne se fera finalement pas, vu que le joueur de 28 ans a décidé de changer complètement de vie en partant jouer au Mexique. En effet, selon les informations de la presse locale, Thauvin va s’engager avec les Tigres de Monterrey. Libre, le Français va donc quitter la France, huit ans après sa première arrivée à Marseille. Passé par Newcastle en 2015, l’attaquant va donc regoûter à une nouvelle aventure à l’étranger. Mais le Mexique, ce n’est pas vraiment là que Thauvin était attendu. S’il va rejoindre André-Pierre Gignac, qui s’éclate avec les Tigres depuis 2015, Thauvin aurait bien voulu poursuivre sa carrière dans un grand club européen.

Une seule autre offre pour Thauvin...

Sauf que malgré une situation contractuelle alléchante, il n’a reçu qu’une seule autre offre que celle des Tigres, selon La Provence. Pas une proposition du Milan AC ou du FC Séville, deux clubs qui le suivaient depuis longtemps, mais de… Crystal Palace. Un club évoluant en Premier League, mais pas vraiment à la hauteur du champion du monde tricolore. En partant au Mexique, Thauvin a donc fait un choix par défaut, même s’il s’y retrouvera, et notamment au niveau financier. En attendant, ce départ est aussi un coup dur pour l’OM, qui va perdre l’un de ses meilleurs joueurs pour zéro euro. Pas de quoi plaire à Longoria, qui va maintenant devoir trouver un ailier de classe internationale à moindre prix pour compenser le départ de Thauvin. Pas une mission simple à réaliser surtout en cette période de crise… Mais si le président espagnol veut continuer d’avoir les supporters olympiens à ses côtés, il devra faire un nouvel exploit à la Milik.