OM : Pierre Ménès réclame une vente pour sauver Marseille

OM : Pierre Ménès réclame une vente pour sauver Marseille

Photo Icon Sport

Depuis l’annonce du départ d’Andoni Zubizarreta jeudi, chaque jour est une véritable épreuve pour les supporters de l’Olympique de Marseille.

Et pour cause, André Villas-Boas n’est pas très chaud à l’idée de poursuivre l’aventure sans le directeur sportif espagnol. C’est tout un club qui est donc en reconstruction, à l’heure où l'OM doit impérativement enregistrer des ventes importantes afin de rentrer dans les clous imposés par l’UEFA dans le cadre du fair-play financier. L’avenir semble donc bien sombre… à moins qu’une vente du club par Frank McCourt se pointe à l’horizon. C’est la seule lueur d’espoir pour sauver Marseille du chaos selon Pierre Ménès, bien pessimiste pour le club phocéen si celui-ci continue à être dirigé par Frank McCourt et par Jacques-Henri Eyraud…

« Si j’étais le président de l’OM aujourd’hui ? Je serais dans la merde déjà… Il n’y aurait pas de sous. J’aurais des contraintes budgétaires importantes. Je serais probablement obligé de vendre à moins de prendre des risques absolument fous par rapport au fair-play financier et à la DNCG. Parce qu’effectivement, à force de creuser le déficit comme ça, il va falloir que ça s’arrête à un moment donné. En tout cas, si j’étais président de l’OM, j’aurais tout fait pour sécuriser Villas-Boas en lui parlant comme à un adulte, en gardant Zubizarreta, si c’était quelque chose d’aussi important pour lui. Surtout pour recruter un hypothétique directeur du football parce qu’il n’est pas encore choisi, il ne sera peut-être pas là avant novembre… Donc c’est encore joyeusement n’importe quoi. J’avoue que s’il n’y a pas une vente de l’OM à l’issue de ce processus, je trouve son attitude totalement suicidaire. Mais bon, après c’est son choix » a confié le consultant de Canal Plus dans des propos rapportés par FootRadio.com. Reste que pour l’heure, il paraît bien difficile de démêler le vrai du faux au sujet d’une potentielle vente de l’Olympique de Marseille…