OM : Panique en attaque, le mercato d'été chamboulé ?

OM : Panique en attaque, le mercato d'été chamboulé ?

Photo Icon Sport

Très solide défensivement avec zéro but encaissé en Ligue 1 en 2020, l’Olympique de Marseille éprouve plus de difficultés en attaque.

Certes, Marseille a battu Rennes (1-0), Saint-Etienne (2-0) et Toulouse (1-0) depuis le début de l’année civile. Mais les hommes d’André Villas-Boas ont également été tenus en échec par Angers (0-0) et par Bordeaux (0-0), ce qui témoigne de certaines difficultés en attaques, illustrées par la méforme des deux attaquants de l’effectif, à savoir Dario Benedetto et Valère Germain. Et ce vendredi, le journal L’Equipe remet sur le tapis la grande question du « grand attaquant ».

Il faut dire que depuis son doublé à Monaco mi-septembre, Dario Benedetto n’a inscrit que 3 buts en 19 matchs. Soit un total moins important que lors de son premier mois éblouissant à Marseille, durant lequel il avait impressionné en marquant 4 buts en 5 matchs de Ligue 1. « Longtemps important dans le pressing et le jeu collectif de son équipe, malgré une relation imparfaite avec Dimitri Payet, l'ancien de Boca Juniors avait fini par plonger physiquement ces dernières semaines, contrariant sérieusement son entraîneur, qui l'a fait souffler depuis Saint-Étienne » explique le quotidien national.

Le total n’est pas plus reluisant, bien au contraire, quand on évoque les chiffres de Valère Germain. Bloqué à deux buts cette saison, et aucun depuis le 21 septembre dernier, l’ancien attaquant de l’AS Monaco traverse la majorité des matchs de l’OM comme un fantôme, à l’image de celui à Lyon cette semaine en Coupe de France. « Avec Benedetto, Germain ou les deux, l'OM, depuis le début de l'année 2020, a marqué 11 buts en 9 matches, toutes compétitions confondues. Et ni l'un ni l'autre ne sont impliqués directement, même par une passe décisive, sur l'une de ces réalisations » conclut le grand journal national. Des chiffres qui, si ils ne s’améliorent pas d’ici à la fin de la saison, pousseront automatiquement les dirigeants de l’OM à rechercher, une nouvelle fois, un « grand attaquant » lors du prochain mercato.