OM : McCourt veut mettre des sous, il est stoppé par le maire

OM : McCourt veut mettre des sous, il est stoppé par le maire

Photo Icon Sport

Propriétaire de l’Olympique de Marseille depuis octobre 2016, Frank McCourt a tenu ses promesses d’un point de vue financier en Provence.

Tandis que Jean-Claude Gaudin lui avait clairement fait comprendre devant la presse à l'époque qu’il fallait « mettre les sous » pour redorer le blason de l’OM, le Bostonien s’est exécuté, injectant plus de 200 ME dans le club olympien comme il l’avait promis. Les résultats n’ont pas toujours été à la hauteur des attentes et certains choix de dirigeants interrogent. Mais d’un point de vue purement financier, Frank McCourt a honoré ses engagements. En parallèle, le richissime homme d’affaires américain n’a jamais caché son envie d’investir dans l’immobilier à Marseille afin d’inscrire son attachement à Marseille dans un projet global. Le parc des expositions et le palais des congrès de Chanot étaient notamment dans son viseur.

Mais le changement de maire et le remplacement de Michèle Rubirola par Benoît Payant risque de compliquer la tâche de Frank McCourt. En effet, la nouvelle municipalité a tranché et la SAFIM a pris la décision de prolonger de deux ans son contrat de gestion du Parc Chanot, lequel se situe à deux pas du Vélodrome. « Compte-tenu des délais écoulés, la réalité, la pertinence et l’actualité des candidatures reçues ne sont plus garanties et ne permettent pas de continuer la procédure. Nous souhaitons redéfinir un projet ambitieux, durable et concerté, autour d’un modèle économique nouveau et vertueux, et sur un périmètre d’activité à optimiser, dans le cadre d’une stratégie événementielle et de tourisme d’affaire réévaluée » a fait savoir l’équipe du socialiste Benoît Payant au média local Made in Marseille. Un coup dur pour Frank McCourt, qui devra patienter ou concentrer ses investissements immobiliers marseillais dans d’autres secteurs de la ville.