OM : McCourt gère le mercato, Riolo valide

OM : McCourt gère le mercato, Riolo valide

Photo Icon Sport

A la recherche d’un attaquant polyvalent au mercato, l’Olympique de Marseille a creusé la piste de Max-Alain Gradel cet été.

Et pour cause, l’international ivoirien était disponible pour un petit million d’euros. A ce prix, les dirigeants phocéens étaient globalement séduits par la perspective de se renforcer avec un attaquant habitué aux joutes de la Ligue 1, et aussi bien capable de jouer en pointe que sur les côtés. Néanmoins, Frank McCourt est directement intervenu afin de mettre son veto quant à la finalisation de cette opération, le propriétaire de l’Olympique de Marseille ayant été vacciné par les échecs de trentenaires à gros salaire au sein de son club (Abdennour, Mitroglou, Sertic, Germain).

Une décision pleine de bon sens de la part du natif de Boston selon Daniel Riolo, lequel a validé ce choix à 100 %. « Ça correspond à ce qu’ils veulent faire donc je comprends ce que McCourt a voulu dire. Je ne sais pas combien il demandait en salaire mais c’est un club qui a pas mal morflé en recrutement de trentenaire avec de gros salaires. Ils se traînent des boulets aux pieds. L’OM est un peu échaudé, ils ont donné de gros salaires à des mecs qui ne veulent plus bouger » a estimé le consultant de RMC, pour qui l’Olympique de Marseille a bien raison de se tourner vers des jeunes joueurs prometteurs, plutôt que vers des trentenaires à gros salaire. Car sans que cela paraisse, Max-Alain Gradel perçoit tout de même la confortable somme de 180.000 euros chaque mois au TFC, d’où l’urgence pour les Violets, désormais en Ligue 2, de le vendre…